Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Histoire genevoiseDes chevaux, des loups, des éléphantes et des votants

La boucherie vers 1750. La gravure est tirée de «l’Encyclopédie» de d’Alembert et Diderot.

Une recherche internationale

La mort dans les fossés de l’éléphante en 1837. Immortalisée par la gravure!
Les rues vers 1780, Comptez le nombre de chevaux, de luxe ou non.

Quatre-vingts kilos de viande par an!

Plus de 400 montures de luxe vers 1790. Un tableau genevois signé Agasse.

A la recherche de lecteurs

Pratique

Genève au XVIIIe siècle, avec ses énormes fortifications.

Avec «Voter pour rien», Raphaël Barat raconte les élections genevoises entre 1691 et 1707. Une réflexion française sur l’histoire de la République

«Et si on faisait sauter les vieux?»

Les citoyens genevois en 1691

Crispation universitaire

Pratique