Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

ZURICH/Une première pierre le 8 novembre pour le nouveau Kunsthaus

Crédits: Kunsthaus, Zurich

Après Lausanne , Zurich. Le 6 octobre dernier, les autorités vaudoises posaient la première pierre (en réalité une caisse, remplie de cadeaux d'artistes) du nouveau Musée cantonal des beaux-arts, à côté de la gare. Le 8 novembre, la même cérémonie se déroulera sur le Heimplaz de Zurich. Il s'agira alors de marquer les vrais débuts de la construction de l'agrandissement du Kunsthaus imaginé par l'architecte anglais David Chipperfield. 

La chose signifie que les travaux préliminaires sont terminés. Ici, contrairement à Lausanne, la démolition et les terrassements s'accompagnaient de fouilles archéologiques. L'affaire a failli devenir chaude. Il y aurait en effet eu, au Moyen Age, un cimetière israélite à cet emplacement. Négocier l'affaire avec les Juifs de Suisse avait été facile. Tout le monde était d'accord dès 2007. En cas de découvertes d'ossements, ceux-ci auraient été recueillis et transportés ailleurs. Cette transaction n'était pas du goût des ultra-orthodoxes américains d'Asra Kadisha. Ces derniers avaient organisé des manifestations très médiatisées (la presse adore ce genre d'histoires) devant les ambassades helvétiques de plusieurs pays. Ils exigeaient l'arrêt immédiat des travaux.

Fortifications et poteries préhistoriques 

Eh bien, aucun os n'a été trouvé! La bonne nouvelle est tombée fin août. Sans surprise pour la communauté juive suisse. Les gens d'Asra Kadisha voient sans doute là une manipulation, voire une machination. Il y a bien sûr eu d'autres trouvailles. Citons d'abord celle, attendue, de restes de fortifications de la fin du XVIIe siècle. Ils ont été exhumés, parfois sur une hauteur de six mètres. Bien conservés, du reste. De manière plus surprenante, le chantier (qui a brassé 60 000 mètres cubes) a amené à l'exhumation de céramiques remontant à la fin de l'ère préhistorique. Tout a été relevé et étudié. La construction du nouveau bâtiment peut maintenant commencer. 

Photo (Kunsthaus, Zurich): Le chantier, après les excavations.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."