Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

ZURICH/Chic! Du rab' Le Kunsthaus propose un "Supplément Dada"

Crédits: DR/Kunsthaus, Zurich

Vous en reprendrez bien une petite tranche? C'est le Kunsthaus de Zurich qui vous la propose. Après «Dada Global», «Dada International», «Dada Afrika» et l'actuelle rétrospective Francis Picabia, la ville natale du mouvement en 1916 peut aujourd'hui montrer «Supplément Dada». Un bonus, comme on dirait sur les cassettes vidéo. 

Il faut dire que le Kunsthaus a bien rattrapé son retard. En 1966, il ne possédait quasi rien de dadaïste. La bande de Tristan Tzara et d'Hugo Ball ne faisait pas très sérieux. Les années 60 ont vu un renversement des valeurs. Le Kunsthaus se devait dès lors de constituer sur le sujet une collection aussi complète que possible. Elle se révèle aujourd'hui si abondante qu'outre les manifestations de la ville alémanique elle a pu garnir en 2016 dix hommages à Dada dans le monde. Et ce n'est pas fini! Cet ensemble grandit encore.

Témoignages souvent modestes 

La salle aveugle se trouvant au centre de la Fondation Giacometti accueille donc d'autres tableaux et témoignages. Beaucoup constituent de nouvelles acquisitions. C'est le cas de documents touchant Raoul Haussmann, Hans Arp ou Marcel Janco. C'est également celui d’œuvres de Christian Schaad ou de Kurt Schwitters. Le tout se voit accroché assez serré. Le visiteur dispose de bonnes feuilles de salles, en plusieurs langues, qu'il peut emporter avec lui (du moins moi je l'ai fait). Il n'existe en revanche pas de catalogue. On sait que cet ensemble a été scanné et en partie mis en ligne. Il suffit de taper www.kunsthaus.ch/dadadig 

Ce qui étonne le plus ici, c'est que des documents parfois aussi modestes aient été conservés. Il s'agissait pourtant là de créations éphémères. La chose ne va du reste pas sans donner une bizarre impression. N'est-on pas en train de sacraliser jusqu'au fétichisme ce qui se voulait au départ iconoclaste, libertaire et destructeur?

Pratique

«Supplément Dada», Kunsthaus, 8, Hirschengraben, Zurich, jusqu'au 24 juillet. Tél. 044 253 84 31, site www.kunsthaus.ch Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h, les mercredis et jeudis jusqu'à 20h.

Photo (DR): L'une des affiches proposées par le Kunsthaus de Zurich.

Ce texte intercalaire complète celui sur la rétrospective Francis Picabia, situé immédiatement plus haut dans le "listing".

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."