Berenice Magistretti

EXPERTE DE L'ENTREPRENEURIAT ET DES STARTUPS

Après avoir obtenu un Bachelor en Relations Internationales de la London School of Economics, Bérénice a suivi avec un Master en Langue et Civilisation Française à la New York University sur le campus de Paris. Vu sa passion pour l’écriture, elle a travaillé comme rédactrice au sein de plusieurs publications, notamment le International Herald Tribune et L’Officiel Paris. Elle fait aussi partie du Young Advisory Committee de la Fondation Internationale pour la Population et le Développement, une ONG suisse qui finance des projets soutenant les femmes et les jeunes dans les pays en voie de développement. Quand elle n’écrit pas, Bérénice explore les quatre coins du monde: de l'Antarctique à l'Arabie Saoudite, en passant par Le Cap et Beyrouth, elle découvre le monde petit à petit!

Zoom sur 10 femmes entrepreneurs dans le monde

L'inégalité des sexes existe toujours à travers le monde. Dans les entreprises, le "plafond de verre" empêche souvent aux femmes d'accéder à des positions exécutives. Malgré tout, nombreuses sont celles qui deviennent des entrepreneurs à succès. De l’Argentine au Ghana, en passant par l’Arabie Saoudite et la Malaisie, voici 10 femmes qui révolutionnent le monde à leur façon.

1) Anu Sridharan

Pays: Inde
Projet: Un SMS pour un accès à l’eau

Anu Sridharan avait 23 ans quand elle est devenue CEO de la startup NextDrop. Cette initiative sociale permet aux habitants des régions urbaines de l’Inde de suivre la disponibilité de l’eau courante au travers des SMS. Il s’agit d’un réel problème en Inde, car l'approvisionnement en eau est très irrégulier dans certaines régions urbaines du pays et les habitants n’ont aucun moyen de savoir quand et pour combien de temps l’eau courante sera accessible. En collaborant avec des opérateurs locaux, Anu et son équipe parviennent à prévenir les habitants en avance. Un modèle à répliquer dans d’autres régions du monde! 

2) Winifred Selby

Pays: Ghana
Projet: Des vélos en bambou

Winifred Selby est la fondatrice et CEO de Ghana Bamboo Bikes Initiative, un projet qu’elle a monté à l’âge de 15 ans. Son entreprise fabrique des vélos à partir de fibres de bambou, un matériel auquel on ne donne pas beaucoup d’importance au Ghana. Les vélos sont vendus entre $100-150 sur le marché local et à $250 sur le marché international. Winifred était une des finalistes des Cartier Women’s Initiative Awards en 2014. Un beau parcours à seulement 20 ans! 

3) Sheryl Sandberg

Pays: États-Unis
Projet: Facebook  

Sheryl Sandberg a rejoint Facebook en 2008 et accède au conseil d’administration quatre ans plus tard. En tant que Présidente, elle a contribué à étendre le réseau social  au niveau mondial, a réussi une introduction en bourse et a élargi les revenus du digital. Elle est aussi l’auteur de « Lean In » et milite pour l’égalité des genres au foyer ainsi qu’au bureau. Après avoir obtenu un MBA à Harvard, Sheryl a travaillé comme économiste à la Banque mondiale, comme cheffe d’équipe pour l’ex Secrétaire au Trésor Larry Summers, et comme vice présidente des ventes et opérations digitales chez Google. Un exemple à suive, donc!

4) Hind Hobeika

Pays: Liban
Projet: Des lunettes de natation hightech

Ceci est une des “success stories” les plus connues au Liban. Hind Hobeika s’entrainait pour l’équipe de natation de son université et trouvait frustrant de ne pas pouvoir surveiller son rythme cardiaque en nageant. Elle a donc créé Instabeat, une startup qui a développé la première lunette aquatique donnant un feedback direct du rythme cardiaque en nageant. Les lunettes sont en dernière phase d’essai et seront bientôt livrées aux premiers nageurs! 

5) Denise Abulafia

Pays: Argentine
Projet: L'éducation en ligne

Denise Abulafia est une scientifique qui a cofondé le site Educatina, une plateforme web éducative en Amérique Latine. Après avoir enseigné les sciences au Mexique et aux Etats Unis, Abulafia s’est rendue compte de l’écart qu’il y avait au niveau de l’éducation en ligne dans le continent et a décidé de répondre à cette demande croissante. En tant que CEO du projet, elle voit son site prendre de l’ampleur. Il diffuse des milliers de vidéos éducatives gratuites autour de sujets comme la santé, l’astronomie et l’économie, et accueille plus de 3 millions d’étudiants chaque mois. De plus, l’entreprise vient de lancer une plateforme qui offre des cours particuliers payants, disponibles 24h/24 et 7j/7!

6) Hooi Ling Tan

Pays: Malaisie
Projet: Connecter les clients aux taxis

Tout le monde connait Uber et son app qui facilite la commande de taxi via GPS. Mais d’autres startups similaires commencent à rattraper le géant, surtout en Asie. Un exemple est GrabTaxi (MyTeksi) basée en Malaisie. Elle a récemment été nommée l’une des startups phare de l’Asie du Sud, étant qualifiée de « unicorn » (évaluée à plus d’1 milliard de dollars). Une ex consultante chez McKinsey, Hooi Ling Tan a cofondé la startup avec un de ses camarades de classe à Harvard. Leur but était de connecter les clients directement aux conducteurs de taxi via une app sur le smartphone. Mission accomplie!     

7) Hayat Sindi

Pays: Arabie Saoudite
Projet: Un diagnostic médical démocratique 

Hayat Sindi a appris l’anglais en déménageant en Angleterre. Elle regardait BBC news et étudiait plus de 20 heures par jour pour préparer la soumission de son dossier aux meilleures universités anglaises. Elle a été la première femme saoudienne à être acceptée à l’université de Cambridge dans le département de biotechnologie. Sa passion l’a mené à mettre sur pied Diagnostics for All, une organisation à but non lucratif dédiée à la création de tests diagnostiques médicaux bons marché et faciles à utiliser. Cette technologie a été développée spécialement pour les pays en voie de développement qui n’ont pas toujours un accès facile à des hôpitaux ou des infrastructures médicales. Une belle histoire pour l’Arabie Saoudite! 

8) Nicole Schwab

Pays: Suisse
Projet: L'égalité des genres

Nous connaissons tous le nom Schwab en Suisse. Associé au plus grand forum mondial réunissant les secteurs publiques et privés (le World Economic Forum à Davos), le nom est légendaire. Et pourtant, la fille de Klaus Schwab, Nicole, a réussi à se faire un nom par elle-même en lançant plusieurs initiatives à succès. Après avoir étudié à Harvard puis Cambridge, Nicole a travaillé en Amérique latine pour la Banque mondiale puis pour le Ministère bolivien de la santé. Elle a ensuite été à la tête du Forum des Young Global Leaders de 2004 à 2006, puis a cofondé en 2009 The Gender Equality Project, qui encourage les entreprises à promouvoir la diversité. Voilà un beau parcours!

9) Nazanin Daneshvar

Pays: Iran
Projet: Un Groupon iranien

Jusqu’à récemment, les sanctions imposées en Iran forçaient les startups à adapter les sites web comme YouTube et Amazon à leur marché local. Nazanin Daneshvar l’a réalisé pour Groupon en lançant Takhfifan, qui veut dire « rabais » ou « remise » en farsi. Avec l’aide de sa sœur, Nazanin a financé ce projet de sa poche, mais étant une femme en Iran, elle a dû prendre son père aux premiers rendez-vous de business! Aujourd’hui, son entreprise a plus de 60 employés avec des deals dans sept villes et plus de 4,000 coupons vendus chaque jour. Nous nous réjouissons de voir ce que les startups iraniennes nous réservent pour le futur! 

10) Susan Wojcicki

Pays: États-Unis
Projet: YouTube 

Susan Wojcicki est l’employé Google numéro 16. Une des anecdotes les plus connues à  Silicon Valley est qu’elle ait sous loué son garage à la jeune entreprise comme quartier général initial! Pas étonnant donc qu’elle soit encore avec le géant aujourd’hui. Wojcicki est devenue CEO de YouTube (qui appartient à Google) en 2014. Elle a réussi avec brio à acquérir le site vidéo pour 1,65 milliard de dollars en 2006. Aujourd’hui, qualifiée de la plus grande plateforme vidéo au monde, YouTube est évaluée à environ 20 milliards de dollars, avec plus d’1 milliard de visiteurs par mois. Avec des revenus de 4 milliards de dollars l’année dernière, nous sommes curieux de voir quels seront les résultats de 2015!

 

Billet composé à partir de plusieurs articles originellement publiés sur Seedstars World. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."