Khalfi Malik

CEO @ BE-CASH | WWW.BE-CASH.CH | SPEAKER @ M3K | WWW.M3K.CH

Après 8 années passées dans le domaine financier, Malik crée successivement plusieurs sociétés, dont la 1re franchise « adidas Originals » en Suisse. Depuis 2012, il conseille les entrepreneurs et les dirigeants d'entreprises, et intervient lors de conférences sur la thématique de l'entrepreneuriat www.m3k.ch

En 2013, il cofonde Be-Cash, dont il est le CEO, et vient révolutionner le marché des terminaux de paiement en proposant des terminaux à la vente dès 99.-. www.be-cash.ch

Whatsapp, Uber & Airbnb: le secret de leur succès

Quel est le point commun entre WhatsApp, Uber et Airbnb? Ils ont adopté un business model dit «disruptif». Entendez par là, une nouvelle manière de servir les consommateurs.

Vous connaissez et utilisez déjà certainement WhatsApp, le service de messagerie gratuit* pour smartphone, mais nombreux sont celles et ceux à encore ignorer les activités d’Uber et Airbnb (pourtant, ils font du bruit avec des valorisations qui se chiffrent en milliards de dollars).

Alors qu’aucune de ces sociétés n’a réellement «re-inventé la roue» (en terme de service et de produit), comment, par un «simple» tour de passe-passe et un brin d’opportunisme, ont-elles réussi à pénétrer le marché de manière si fulgurante?

La clé du succès réside en une phrase: casser les codes conventionnels (le statu quo) et re-inventer une manière de servir les utilisateurs.

D’autres secteurs, tels la finance, l’assurance et j’en passe, vont subir les effets «ravageurs» de ces «business models disruptifs» qui vont sans aucun doute prendre d’importantes parts de marchés dans les mois (années) qui suivent. Sur le sujet, l’excellent article de Fabrice Delaye «La France réformée par ses start-up»

 

Tour d'horizon des trois acteurs cités en introduction.

 

WhatsApp – messagerie instantanée

Quand Jan Koum crée WhatsApp en 2009, il trouve cool de pouvoir faire apparaître un statut («Je suis à la gym» ou «Vivement les vacances») à côté de chacun de ses contacts enregistrés dans son téléphone. Rapidement, il constate que les statuts sont constamment mis à jour et qu’en fait, son app est utilisée à des fins de messagerie. La version enrichie du SMS/MMS est née, et à moindre coût pour les utilisateurs.

L’aspect disruptif
Bien que bénéficiant d’un peu de chance (la naissance des notifications Push 06/2009), le génie de Jan Koum réside dans son approche disruptive, de proposer aux utilisateurs la possibilité d’échanger tout type de support (audio, vidéo, texte) gratuitement* et de voir qui, parmi ses contacts, a installé l’app. Tout comme la fonction «double vu», qui indique que votre correspondant a bien reçu votre message. Depuis, iMessage (Apple) a fait son apparition, copiant à la virgule près Whatsapp, et les opérateurs de téléphones ont vu leurs revenus «SMS/MMS» fondre comme neige au soleil.

L'histoire de WhatsApp (en anglais)

 

Uber – chauffeurs à domicile

Fin 2008, en voyage à Paris pour la conférence du Web (LeWeb), Garrett Camp et Travis Kalanick débattent jusqu’à des heures tardives des problèmes de taxi à San Francisco (et dans le monde entier certainement). De là est née l’application Uber, le service de «limousines noires» (voitures de standing) pouvant être commandées à l’aide de son smartphone et dont la géolocalisation permet au chauffeur de venir vous chercher à l’endroit exact où vous vous trouvez.

L’aspect disruptif
Plus besoin d’appeler une centrale ou faire la queue pour attraper un taxi, il suffit de se connecter à l’app d’Uber (en plein meeting), indiquer où l’on se trouve et le tour est joué. À cela d’ajouter, les voitures et les chauffeurs sont très agréables** et le trajet est réglé à l’aide de votre carte de crédit préenregistrée sur votre compte Uber (fonctionne aussi à l’étranger).

Greate slideshow about Uber

 

Airbnb – loger chez les particuliers

En 2007, alors que se tient une conférence majeure à San Francisco et que tous les hôtels sont surbookés, les fondateurs d’Airbnb ont l’idée de mettre à disposition 3 lits dans leur salon. De là, ils créent un site internet où sont répertoriés quelques appartements de particuliers, photos à l’appui. Alors que le concept stagne pendant 2 ans, ils réalisent que les photos sont la cause principale de leur échec. Une fois ce «détail» gommé, c’est le début du succès.

L’aspect disruptif
Airbnb s’invite potentiellement chez tous les habitants du monde souhaitant mettre à disposition une chambre ou l’entier de leur logement, et ce, à moindres frais. Le site internet est très facile d’accès, les photos sont d’une qualité irréprochable (et vérifiées!) et des commentaires apparaissent autant pour les hôtes que les invités. Un filtre avancé permet de couvrir avec précision nos moindres envies, telles que voyager en famille, bénéficier d’une connexion internet sans fil ou de la télévision câblée, ou encore, d’un jacuzzi. La proximité et le contact créés entre l’hôte et l’invité sont des expériences inoubliables!

How it all started for Airbnb (infographic)

 

De nos jours, savoir se réinventer n’est plus un luxe, mais bien une obligation.

"Si tu te tapes la tête contre une cruche et que sa sonne creux, n'en déduis pas forcément que c'est la cruche qui est vide... " (Proverbe africain)

 

*Coût de l’app + du 3G en fonction de l’opérateur.

**expérience utilisateur Uber: pour les quelques fois où j’ai eu l’occasion d’utiliser ce service, tout fut impeccable.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."