Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Votations: la victoire de la société civile

C’est une victoire totale pour le Conseil fédéral! Après une campagne marquée par de vives empoignades et un taux de participation très important dans les urnes qui témoignent de la vitalité de la démocratie directe, les résultats sont inespérés pour le gouvernement. Le peuple a refusé les trois initiatives («Non à la pénalisation du mariage», «Pour le renvoi effectif des étrangers criminels», «Pas de spéculation sur les denrées alimentaires») et accepté la réfection du tunnel routier du Gothard.

Après avoir remporté les élections fédérales en automne 2015, l’UDC - premier parti du pays - a subi deux défaites. La première est mineure: la droite populiste était la seule formation à soutenir l’initiative du PDC visant à supprimer les discriminations frappant les époux par rapport aux concubins au niveau de l’impôt fédéral direct et des rentes AVS. La seconde a une signification autrement plus importante: elle marque un coup d’arrêt à sa politique contre les étrangers.

La forte mobilisation de la société civile contre le renvoi des étrangers criminels a terrassé la droite populiste sur son terrain de jeu favori. Cette dernière a perdu malgré un contexte favorable avec l’afflux massif de réfugiés aux frontières européennes, les événements de Cologne et la crise migratoire qui déchire nos voisins. Il faut se réjouir de cette défaite car, à l’inverse, une victoire aurait encore compliqué nos relations déjà tendues avec l’Union européenne. En bafouant les règles fondamentales de la démocratie directe, la surenchère de l’UDC a probablement retenu un certain nombre de citoyens à glisser un oui dans l’urne: le Parlement avait déjà durci la législation afin de répondre à l’initiative (dite initiative sur le renvoi) acceptée par le peuple en 2010.

Si la société civile continue à se mobiliser aussi fortement, elle pourra infliger une autre défaite à l’UDC dans les prochaines années. Le peuple sera vraisemblablement amené à se prononcer sur l’initiative «Le droit suisse au lieu de juges étrangers» (la récolte de signatures est en cours) qui prévoit notamment de dénoncer la Convention européenne des droits de l’homme. Autrement dit, elle menace les engagements internationaux de la Suisse.

Le combat contre la droite populiste continue. Les résultats de ce dimanche démontrent qu’elle n’est pas invincible.

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."