Derungs Louis

ETUDIANT À L'UNIVERSITÉ DE LAUSANNE

Étudiant en droit à l'Université de Lausanne, âgé de 21 ans, passionné de mode, j'ai une histoire quelque peu inhabituelle. À l'âge de 18 ans, 15 000 V m'ont traversé le corps. Destiné à ne plus remarcher, un avenir quelque peu sombre se dessinait pour moi. La conviction que j'allais, malgré tout, surmonter une telle épreuve m'a conduit indirectement à une réflexion existentielle quant à la personne que je désirais devenir, ainsi que les passions qui allaient m'accompagner lors de ce long voyage.

Cela mènera à une formation pour devenir thérapeute en hypnose, à une formation de diététique et nutrition, et surtout, au partage d'une passion qui est la mienne depuis bien longtemps, la mode (entre autres)! Passionné également par la découverte de nouvelles cultures, à travers leur langue, parlant cinq langues moi-même, mais aussi et surtout à travers leurs coutumes générales et vestimentaires, je vais tenter de vous faire découvrir une partie de mon univers à travers la mode masculine, principalement. Que cela soit pour le sport (le pratiquant à haute dose), la détente, ou des occasions formelles, voici quelques articles qui permettront aux fashionistas d'assouvir leur soif de tendance !

Vienne, ville de mode, entre baroque et graffitis

Déambulation vestimentaire au sein d'une ville baroque,

mélange des aires, entre Street Art et architecture sans équivoque,

la frontière septentrionale de l'empire romain,

parsème de petits havres son tissu urbain,

terrasses au bord de l'eau, graffiti en toile de fond,

boutiques de designers, magasins de seconde main,

il y a tout, à Vienne, pour satisfaire le shopper moderne,

du bottier classique, à du vintage Balmain,

c'est chercher qu'il faut, pour trouver sa future passion…

 

Récemment, j'ai eu la chance d'effectuer un petit voyage d'un week-end, dans la magnifique ville de Vienne en Autriche. Connue pour avoir vu la naissance de grands maîtres de la musique classique tels que Mozart ou Beethoven, ou encore pour avoir été la capitale du Saint-Empire romain germanique, cette ville mêlant baroque et street art à la perfection n'est pas non plus laissée de côté en matière de mode vestimentaire.

Outre les magnifiques terrasses au bord du Danube, où l'on peut observer de nombreux graffitis, tous plus originaux les uns que les autres, avec comme toile de fond l'architecture impressionnante des bâtiments du centre-ville, j'ai pu trouver, au sein du district 7, un parmi les vingt-trois, quelques magasins qui valent le détour. Alors, à tous les shoppers en herbe, addicts en tout genre, je propose ce petit itinéraire.

Le départ se fera à la Stefanplaatz, lieu hautement touristique, où vous pourrez changer vos devises et éventuellement aller acheter une base classique à vos futurs ensembles dans les grandes chaînes représentées dans ses environs telles que Zara, H&M,… Mais là n'est pas l'objet principal de notre tour. En effet, je vous emmène dans le quartier bobo de la ville de Vienne, Neubau, à la Siebensterngasse, où se trouve notre premier arrêt: le magasin de chaussures Sneak'in, où vous trouverez des paires de sneakers dignes de créateurs (alternative pour les plus classiques en matière de chaussures (district 2), Ludwig Reiter Schuhmanufaktur, entreprise familiale de confection de chaussures et maroquinerie à la main depuis plus de 4 générations, Weingartenallee 2, A-1220 Wien Donaustadt).

Ce magasin propose également un coffee shop, attraction touristique phare de Vienne. A l'intérieur même de ces murs, je vous conseille d'ailleurs le cappuccino sur la terrasse du shop avant de poursuivre vos achats ! Nous continuons ensuite notre tour vers la St-Ulrichplaatz, où se trouvent deux magasins particulièrement originaux. L'un est un magasin de seconde main, Burggasse 24, éponyme de sa localisation, où l'on peut tout trouver, du jean troué à l'imper des années soixante en passant par la veste Gucci vintage.

Décors psychédéliques, effervescence de couleurs, ensembles et pièces plus originales les unes que les autres, personne ne pourra sortir de cet endroit les mains vides ! Et si tel était le cas, (ou non), je vous propose de continuer votre marche vers le numéro 4, le magasin Eigensinnig, dont le concept est de présenter des pièces de créateurs, uniquement dans les tons noirs et gris et, avec la montée en puissance d'un style simple aux couleurs sobres, principalement en nuances de gris, ce magasin est devenu mon nouveau coup de cœur. Vous pourrez y trouver des pièces uniques allant du sarouel au gilet tricoté oversized de Andresen, du chapeau en cuir complètement usé, à la paire de chaussures étudiées,… on pourrait presque parler d'un orgasme visuel !

Pour ce tour, un jour suffit, mais si je peux vous donner un dernier conseil, prévoyez en plus d'un, le district 7 recelant plus d'un magasin à visiter !

À la semaine prochaine pour un nouvel article mode, pas comme les autres !

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."