Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

VEVEY/Le Musée Jenisch se cherche une nouvelle tête. C'est bon signe!

Crédits: Florian Cella/24 Heures

Voilà qui est plutôt rassurant! La Ville de Vevey a lancé un concours pour le poste de directeur ou directrice du Musée Jenisch. Un emploi prévu à 100 pour-cent. Je rappelle que Julie Enckell Julliard, aujourd'hui à la HEAD genevoise, a rendu son tablier à la fin 2017. Elle avait été peu présente les derniers mois, notamment pour cause de maladie. L'entretien que l'ex-directrice a accordé après son mandat au quotidien «24 Heures» (1) ne faisait aucun mystère de ses problèmes avec la Municipalité. Cette dernière semblait «se désintéresser de l'institution». Mais il fait dire que élus de la législature actuelle passent leur temps à se disputer le bout de gras. On sait qu'il a fallu un arbitrage pour tenter de les mettre d'accord. Ledit arbitrage a échoué. 

L'énoncé de l'appel d'offres semble raisonnable. Il y est rappelé que le Jenisch reste avant tout voué aux œuvres sur papier, composant le 95 pour-cent de son fonds. Un fonds constitué essentiellement par des dépôts de fondations ou de privés. Il y a là les 35 000 gravures du Cabinet cantonal des Estampes, formé de plusieurs ensembles distincts. C'est peu (environ le dixième) par rapport à Genève, mais il y a la qualité. Les dessins sont 9000. Pas de photos en revanche. Dans la distribution des rôles, il est admis que le Musée cantonal des beaux-arts, qui rouvrira l'an prochain, s'occupe de la peinture. Il existe pour le 8e art l'Elysée lausannois comme le Musée suisse de l'appareil photographique à Vevey. Les Français qui voudraient postuler devraient admettre que la majorité des œuvres n'appartient pas au musée. Une chose qui heurte parfois les esprits jacobins.

Faire rayonner

Le directeur ou la directrice devra orchestrer sa petite équipe, un (ou une) responsable du Cabinet des estampes restant à désigner dans la foulée. Il lui faudra lancer des programmes d'expositions. Il s'agira aussi de vivre en symbiose avec les autres musées vaudois. Pour ce qui est du papier, la Ville de Vevey vise plus loin. Il lui semble nécessaire de créer de bons rapports avec des institutions du même type en Suisse, et même à l'étranger. Dans notre pays se révèlent ainsi très papier le Kunstmuseum de Winterthour ou le Musée des beaux-arts du Locle. Mais il y aussi l'ETH de Zurich ou le Cabinet des arts graphiques genevois, aujourd'hui hélas pris dans l'ornière (pour ne pas dire le bourbier) du Musée d'art et d'histoire. 

Quel serait le bon profil? Difficile de le dire. Les trois dernières personnes en ce moment actives au Jenisch sont des assistantes conservatrices plutôt jeunes. Un peu de diversité ne ferait pas de mal. C'est le choix qu'a récemment fait l'Elysée lausannois en nommant un conservateur d'un certain âge pour trancher dans la foule des jeunes employées. Vevey disposera sûrement d'un cheptel de postulant(s)s suffisant pour se décider. Je pense qu'il y aura davantage de candidatures ici que pour la succession particulièrement difficile du MAH l'an prochain. J'en profite pour signaler que Bernard Fibicher arrive lui aussi un peu au bout de son règne à Lausanne. Il est de 1957. Ce sera vraiment le grand chambardement romand! 

(1) Le journal en question vient de publier un article interrogeant les acteurs municipaux veveysans. C'est un vrai concours de langue de bois!

Photo (Florian Cella/24 Heures): L'entrée du musée.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."