Sebastien Fabbi

DIRECTEUR DE SWISS WINE PROMOTION

A presque 40 ans, Sébastien Fabbi est un expert marketing ascendant épicurien tendance bachique.

Sa vie professionnelle commence au Journal de Genève et Gazette de Lausanne en passant par de grandes agences médias, créatives et digitales, à Genève, Zurich, Lausanne, Berne et Londres. Depuis 8 ans, il travaille pour les vins du Valais et les vins suisses en tant que consultant marketing & médias avant de relever les manches et de reprendre la direction de Swiss Wine Promotion en janvier 2012. Son ambition ? Faire des vins suisses une « marque » aussi prestigieuse que les vins toscans ou bordelais tout en s’inspirant du savoir-faire et de la réussite des horlogers suisses.

Son inspiration ? « Descendre dans une cave à vin est encore le seul moyen que l’Homme ait trouvé pour remonter le temps ». G.Revel

Vers un Top 300 des meilleurs Vignerons suisses?

Le nombre de places est insuffisant dans le Top 100 Gault & Millau pour citer les meilleurs Vignerons de Suisse. Et lorsque je lis l’édito de Monsieur Urs Heller, Patron de Gault & Millau Suisse, paru dans le mini-guide Top100 - les 100 meilleurs Vignerons de Suisse -,  une grande émotion me submerge. Je le cite: « ... l’heure est aux vins suisses. Ceux que les vins suisses font encore sourire ne sont pas des snobs. Ce sont des ignorants. »

Intéressons-nous d'un peu plus près à cette sélection de Vignerons. Il n’y en a en fait QUE 100…et pourtant, tant et tant d’autres méritent d’y figurer. A cet effet, j’ai décidé justement de vous citer quelques-uns de ces Vignerons avec un grand V qui ne sont pas mentionnés mais qui auraient aisément pu en faire partie.

Quel dilemme! Quel bonheur! Il y a quinze ou vingt ans, il aurait été certainement plus difficile d’en trouver 100 de ce niveau-là tandis qu’aujourd’hui, il n’y a quasiment que des Vignerons qui travaillent très bien et qui réalisent un, deux ou encore plus de flacons magiques et référents. Notre savoir-faire helvétique en termes d'oenologie est en train d’atteindre des sommets! Petit tour d’horizon en commençant par les côtes du Rhône supérieures, à savoir le Valais.

Tout en haut, il y a Diego. Diego Mathier, nommé 2 fois Vigneron suisse de l’année… mais c’est comme tout, lorsqu’on est bon, on dérange. Bien sûr, le jury a dû faire des choix. Mais je vous assure qu’il produit quelques nectars qui méritent le détour. Je pense à son merlot « Nadia Mathier » ainsi qu’à son pinot noir « l’Ambassadeur des Domaines » pour lequel on pourrait se relever la nuit. Rendez-vous à Salgesh!

En suivant le fil du Rhône pour arriver en plaine, il nous manque également Fabienne Cottagnoud qui produit des vins de classe mondiale. Sa Diolinoir, son Humagne rouge, sa Syrah, son Amigne jaune - vinifiée comme un vin jaune et qui passe 5 ans en barrique. Tout ce qu’elle touche devient du pur bonheur pour le nez et les papilles. Ensuite, Christophe Bonvin (Domaine Bonvin-Varone) qui a créé un assemblage fabuleux appelé Cuvée 1858 de Charles Bonvin, à Sion. Cette cuvée a d’ailleurs été élue meilleur vin de Suisse par le « Tasted Journal » et occupe le 52ème rang des meilleurs vins du monde selon Andreas Larsson (meilleur sommelier du monde en 2007) et Markus del Monego (meilleur sommelier du monde en 1998).

Les deux sommeliers de renom ont dégusté et noté, pour la première fois cette année, des vins suisses. Plus de 120 au total qu'ils ont noté dans leur célèbre « Tasted Journal ». Que la liste des « méritants» est longue! Comment ne pas citer également le Domaine Defayes & Crettenand, Charles-André Lamon, Alexis Jacquérioz, le Domaine du Grand Brûlé, le domaine montzuettes, Christophe Abbet, John & Mike Favre, Cave la Romaine, Gilbert Devayes, Stéphane Defayes, Meinrad Gaillard, la maison Rouvinez qui a développé une ligne d’anthologie avec sa marque Château Lichten, pour ne citer qu'eux.

Je quitte le Rhône supérieur pour suivre son fil jusqu’au Léman et me trouve dans le pays de Vaud. Parmi les vignerons vaudois qui m’impressionnent d’ailleurs de plus en plus – de par leur humilité certes, mais aussi et surtout de par leurs vins – je me dois de citer Pierre Gentizon du Domaine des Marnes dans le Vully qui produit un superbe Gewürztraminer (le Vully peut être vu comme l’Alsace de la Suisse sachant que nos Traminer sont moins sur le sucre et un peu plus sur l’acidité…ce que je préfère personnellement largement).

Connaissez-vous la Cave Coopérative de Vevey-Montreux ? Cette Cave a raflé 4 médailles d’or et trois d’argent cette année à la sélection des vins vaudois. Hallucinant. Amplement méritées leurs médailles ! J’ai eu chez eux un gros coup de cœur pour leur Chasselas Noble Terre de Chardonne qui développe un très beau bouquet, une belle amertume et du gras. Martial Neyroux du Domaine les Châbles a créé un très beau merlot digne des grands Tessinois ou Bordelais. La maison Schenk qui, avec ses Châteaux Châtagneraz ou Maison Blanche créent de splendides Chasselas car sis sur de grands terroirs, et qui méritent également la citation. La maison Bolle, les frères Kursner, la maison Obrist avec son Clos du Rocher rouge, et bien entendu Daniel Dufaux, brillant œnologue qui gère non seulement l’Aigle les Murailles en blanc et en rouge, mais aussi la ligne Lettres de Noblesse, vins de gastronomie s'il en est.

J’arrive à présent sur les côtes du Rhône inférieures, à Genève. Les Genevois font vraisemblablement partie des Vignerons qui ont le plus progressé ces dix dernières années. Le Guide a là aussi oublié quelques méritants très brillants. J’aimerais mentionner, par exemple sur la rive gauche, Sarah Meylan du Domaine de la Vigne Blanche à Cologny qui réalise un magnifique « Esprit de Genève ». Sur la rive droite, à Dardagny, les familles Ramu. Que ce soit Claude, Marc ou Guy !!, ils amènent une grande créativité à la région, travaillant des cépages comme le Scheurebe ou le Kerner ainsi que le très régional Gamaret.

Et Bernard Bosseau, Français d’origine, mais devenu plus Genevois que les Genevois et qui vinifie son « Style » en merlot ou chardonnay avec beaucoup, beaucoup d’élégance. Sophie Dugerdil, une des vigneronnes les plus en vue de Suisse, la famille Serex à Satigny, les Desbaillets ou les Sulliger à Choully. Il est également important de relever la très grande qualité des vins produits par la Cave de Genève dirigée de main de maître par Martin Wiederkehr qui continue de gagner les concours internationaux avec son fameux Baccarat ou ses vins haut de gamme de la ligne « Philippe Chevrier ».

Les Alémaniques sont plutôt bien représentés dans le guide même s'il en manque quelques-uns dans les Grisons comme Gian-Batista von Tscharner qui produit un grand Completer, Annatina Pelizzatti, la famille Liesch, Andreas Meier, Peter & Rosi Hermann, Peter Wegelin, Marco Casanova de Cicero Weinbau, qui tous réalisent des Pinot noir incroyables et parmi les meilleurs du pays pour ne pas dire du monde, humilité suisse oblige.

Au pays des 3 Trois-Lacs, je pense à Thierry Grosjean qui gère le grand Château d’Auvernier, Nicolas Ruedin du Domaine Valentin ainsi que Jean-Pierre Kuntzer qui m’a convaincu et converti au charme de son Pinot noir Saint-Sébaste dont je suis devenu totalement fan. Tous trois produisent effectivement des Pinot noir proches du terroir et des méthodes bourguignonnes mais sans rien leur envier.

En résumé, le Guide aurait pu éditer un Top 200 ou Top 300 des meilleurs Vignerons! D’accord, l’âge aidant, je gâtouille quelque peu, mais quel bonheur de se dire qu’il devient si difficile en Suisse de citer spontanément nos meilleurs vignerons tant il y en a, de faire des choix, sachant que chacune et chacun d’entre eux s'affaire à améliorer la Qualité. C’est là que réside toute la différence entre hier et aujourd’hui. En finalité, les goûts et les couleurs sont dans la nature et chacune, chacun d’entre nous va pouvoir identifier son bonheur, sa bouteille, son vigneron, tant pour épater ses propres papilles que celles de ses amis et ce, sans même devoir traverser la frontière.

Alors Gault & Millau ou pas, c’est vous qui choisissez Vos préférés en fin de compte, non?

Elle n'est pas belle la Vi(gn)e ?

A vous, santé!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."