Bernard Radon

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE COACHING SYSTEMS SARL

"Il y a chez Bernard Radon une quête perpétuelle pour comprendre les mécanismes de la stratégie et du management. Mais comment s’y prend-t-il pour coucher sur papier ce foisonnement d’expériences d'accompagnement de cadres et de cadres dirigeants? Je crois qu’il s’amuse à noter ses idées sur un petit calepin imaginaire. Il les transcrit ensuite sur des petits morceaux d’étoffe qu’il range soigneusement dans une boîte. Et quand le besoin de publier se fait pressant, il les sort, les trie, les arrange et enfin les coud soigneusement les uns avec les autres pour en faire un patchwork très ordonné dont l’image est non seulement cohérente, mais aussi d’une pertinence logique qui interpelle ses lecteurs. Il dit d’ailleurs en substance dans ses différents livres que l’on apprend à connaître son environnement par touches successives, comme si on reliait entre eux les morceaux d’un vaste puzzle. Au final, après avoir pris du temps, acquis et comparé toutes nos connaissances, c’est l’image d’ensemble qui se dégage: les organisations humaines dans toute leur complexité".

Une université française à Genève

Plutôt frileuses et renfermées dans leurs savoirs hexagonaux, les universités françaises n'avaient jamais osé fantasmer sur une stratégie d'exportation. Certes, l'Ecole de commerce de Lyon avait déjà tâté le marché genevois avec un master en luxe, sans grand succès.

Axel Culoz, pour l'université Wesford Genève et Alex Lienard, pour l'université française de science politique d'Aix-en-Provence, se lancent dans l'aventure d'un bachelor et d'un master en management et gouvernance d'entreprise.

Le savoir s'exporte-t-il ?

Depuis de nombreuses années, les universités américaines ont déployé à travers le monde leur fameux MBA, accordé sous forme de droit de licence ou de franchise. Avec l'Université Wesford de Genève, nous n'en sommes pas encore à ce niveau. Des professeurs d'Aix-en-Provence font le déplacement et viennent dispenser leur matière. C'est plus simple : pas de contrôle qualité, les accréditations sont directement effectuées par le Ministère français chargé des universités.

Nos brevets et diplômes fédéraux, nos bachelors et masters

En Suisse, nous avons une formation de qualité qui reste confinée dans nos frontières, doit-on se permettre d'exporter notre savoir ? Dans ce domaine nous restons timorés. A quand l'EFL entre Roissy et Orly ?

Sans doute de quoi exporter notre savoir juste au moment où nos frontières se ferment.   

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."