Chantal De Senger

JOURNALISTE

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève (IHEID) en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l'Université de Genève. Après avoir hésité à travailler dans une organisation internationale, elle décide de débuter sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Depuis 2010, Chantal est journaliste pour le magazine Bilan. Elle contribue aux grands dossiers de couverture, réalise avec passion des portraits d'entrepreneurs, met en avant les PME et les startups de la région romande. En grande amatrice de vin et de gastronomie, elle a lancé le supplément Au fil du goût, encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal est depuis 2019 rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan et responsable du hors série national Luxe by Bilan et Luxe by Finanz und Wirtschaft.

Une image vaut-elle plus que des discours?

Le célèbre slogan de Paris-Match «Le poids des mots, le choc des photos» est plus que jamais d’actualité à l’heure des réseaux sociaux (Instagram, Facebook) et de YouTube. Images et vidéos chocs déferlent au quotidien sur nos écrans pour nous alerter sur la situation du monde. 

Certes, cela existe depuis longtemps et de nombreuses photos ont marqué l’histoire. On se souvient tous, par exemple, de Kim Phuc, petite fille brûlée au napalm durant la guerre du Vietnam. L’impact de cette image sur l’opinion publique a en quelque sorte accéléré le retrait militaire américain au Vietnam. 

Plus récemment, c’est la photo du petit Aylan, ce Syrien de 3 ans tragiquement retrouvé sans vie sur une plage qui a bouleversé le monde. Plus que tous les discours, la photo a relancé la question de l’accueil des migrants syriens en Europe. 

Sur la problématique des déchets plastiques dans les océans, l’image de la tortue se faisant retirer une paille du nez a sonné le glas de ces mêmes objets jetables. Aujourd’hui, le monde de l’hôtellerie, de la restauration et de la grande distribution a décidé d’agir sans attendre une décision politique, en retirant de la vente ou de leurs établissements les objets plastiques à usage unique. 

Changer le monde

Cette photo a symbolisé en quelque sorte les années de discours et de luttes d’ONG et d’associations de défense de l’environnement sur les conséquences dramatiques des tonnes de déchets plastiques terminant leur course dans les océans. Même si ces photos choquent et dérangent nos sensibilités, elles contribuent heureusement souvent à changer le monde, pour le meilleur. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."