Panczuksergenb Web 0

VICE PRESIDENT INTERNATIONAL HUMAN RESOURCES D'EDWARDS LIFESCIENCES

Serge Panczuk est Vice Président International Human Resources d’Edwards Lifesciences (entreprise de medical devices, n°1 mondial dans le secteur des valves cardiaques). Il est basé au siège de l’entreprise situé en Californie. De 2007 à 2013, Serge était basé à Nyon, et était en charge des RH et de la Communication pour les régions Europe Middle East Africa Canada & Latin America. Il était auparavant directeur des ressources humaines en charge du développement de l’organisation au sein de Serono (entreprise de biotechnologie, n°1 mondial dans le traitement de la sclérose en plaques, et de l’infertilité) à Genève. Il a débuté sa carrière au sein de la direction des ventes d’American Express, avant de rejoindre Manpower en tant que directeur de la formation commerciale. Serge a publié plusieurs ouvrages sur le marketing RH (Enjeux et Outils du Marketing RH – Editions Eyrolles 2007), sur le management des ressources humaines (Ressources Humaines pour la première fois - Editions Eyrolles 2006, 100 Questions pour comprendre et agir: les ressources humaines – Editions AFNOR 2007), ou sur la gestion de carrière (Le Guide de votre parcours professionnel – Editions Eyrolles 2007). Serge est également membre du Comité de Rédaction de la revue HR Today (revue suisse des RH), dans laquelle il tient une rubrique régulière. Son dernier ouvrage (publié en octobre 2011 aux Editions de Boeck) porte sur « la Net Generation dans l’entreprise ».

Retrouvez Serge sur Google +.

Une carrière ça se creuse où ça se construit ?

La question peut paraître bizarre, mais pourtant en la relisant bien, elle a un certain sens.

Préoccupation numéro un de nombreuses personnes, beaucoup de personnes se demandent comment « bâtir » une carrière, la considérant comme un édifice qui part des fondations pour aller jusqu’au plafond. D’autres se retrouvent parfois perdus face à cet enjeu, au risque de partir dans la mauvaise direction et de s’enfoncer… Le cœur du problème est que la carrière est une nébuleuse qui manque parfois de clarté. Et dont on ne sait parfois pas trop bien quoi faire…

Pour certains, la carrière rime avec progression hiérarchique, pour d’autres avec salaire, titre ou taille de la voiture de fonction. Elle peut aussi  aller de paire avec un poste intéressant, un épanouissement individuel ou la capacité de combiner vie professionnelle et personnelle. La carrière peut devenir un objectif, autant qu’une conséquence. On peut décider de la subir ou de la piloter. Elle peut impliquer une seule personne mais aussi une famille. Parfois elle est guidée par l’éducation, la culture ou la pression familiale.

Enfin, dans certaines situations, elle est un héritage ou un legs qui relie des générations. Autant dire que la carrière est une notion à la fois intime, protéiforme et difficile à résumer simplement.

Et pourtant.

La carrière regroupe bien sûr tout ce qui vient d’être évoqué. Mais en fait, tout cela est … faux.

Je vois d’ici les réactions. Ceux qui débutent leur vie professionnelle commencent à se gratter la tête et s’inquiéter. Ceux qui sont en phase d’ascension se disent qu’ils ne vont pas continuer à lire le reste de cette chronique et ceux qui gèrent la carrière des autres commencent à sourire.

Et pourtant. J’insiste…

La carrière n’est rien de tout cela. Poste, titre, salaire, développement, reconnaissance, taille de l’équipe ou attributs du pouvoir ne sont que la partie visible d’un iceberg bien plus complexe. Si vous regardez la carrière au travers de ces notions, vous risquez de vous retrouver dans la situation du Capitaine du Titanic regardant l’iceberg avancer. Et de se dire « ça passera … »

Le suspense devient insoutenable. Mais alors, qu’est ce donc que la carrière ?

Qu’y a-t-il de plus important que la qualité du travail, l’accomplissement professionnel, la progression ou la rétribution ?

Et bien, ce qui est bien plus important c’est la capacité de choisir.

Construire une carrière c’est avant tout se donner les moyens d’avoir – toujours - le choix. Choix de dire oui, ou de dire non. Choix de rester ou de partir. Choix de changer de route ou de rester sur la même. Choix d’accélérer ou de ralentir. Choix de continuer. Ou d’arrêter. Et bien d’autres… Dans un environnement mouvant, instable ou parfois contradictoire, se mettre en situation de choix est la meilleure façon de se protéger des vicissitudes de la vie professionnelle.

Alors comment savoir si vous avez le choix ?

C’est là la vraie question qui doit piloter votre carrière :

-          Vous rencontrez un recruteur. Il vous propose un nouveau poste. Même si vous décidez de rester dans votre poste actuel, vous êtes rassuré : vous avez le choix,

-          Vous êtes bien dans votre entreprise, mais un poste à l’extérieur passionnant s’offre à vous. Cependant, il est moins bien payé. Si vous pouvez dire oui, c’est que vous avez le choix,

-          Vous gérez vos compétences comme un investissement, avec des retours à court terme, et des placements à long terme. Vous êtes au fait de la valeur de votre portefeuille de compétences. Vous savez quand et comment les utiliser : vous avez le choix.

Je pourrai citer d’autres exemples. Mais vous avez les vôtres. Enfin, j’espère …

Le plus simple est de toujours garder à l’esprit cette phrase simple : « Est-je le choix ? » Certes, parfois certains choix seront impossibles. Par contre, il ne faut jamais vous retrouver dans une situation où vous n’aurez plus aucune option.

Voilà, maintenant vous savez.

A vous de choisir !

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."