Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Un train d’union mal branché

Frontières Grâce aux TGV Lyria, rallier Paris ou la Méditerranée depuis la Suisse est plus simple et plus rapide qu’avant l’arrivée de cet acteur. Mais l’un des slogans pose question pour certains usagers: «Le trait d’union entre France et Suisse» est-il bien branché? Pas évident pour les voyageurs suisses et leurs équipements électroniques helvétiques. Toutes les prises des trains sont aux normes françaises, avec deux orifices pour les deux fiches mâles des branchements… et non trois comme les branchements suisses. «Toutes les rames Lyria sont du matériel roulant français issu de la SNCF», explique-t-on du côté de Lyria.

Un problème pour les voyageurs qui n’auraient pas connaissance de cette particularité ou n’auraient pas pensé à prendre avec eux un adaptateur. Et une source de perte de temps, car le personnel des trains peine souvent à savoir si toutes les voitures du train sont équipées ainsi ou si certaines places sont équipées de prises aux normes suisses.

Pourtant, faciliter la vie des voyageurs souhaitant travailler pendant leur voyage ne serait pas insurmontable. Nul besoin de lancer de lourds et coûteux travaux d’aménagement des voitures pour disposer des prises suisses. Il serait par exemple possible de prévoir quelques adaptateurs au wagon-restaurant, qui seraient prêtés le temps du voyage aux passagers en échange d’une pièce d’identité. Une solution économique et pratique.

Pour quelques centaines de francs, il serait ainsi facile de permettre à tous de continuer à travailler durant le voyage. Un bon moyen de devenir réellement le «train d’union» entre la France et la Suisse. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."