<p>Rédacteur en chef du Temps, (ex-rédacteur en chef de Bilan)</p>

Depuis le 1er janvier 2015, Stéphane Benoit-Godet dirige la rédaction du quotidien Le Temps. Il était le rédacteur en chef de Bilan de 2006 à 2015. Auparavant, il a travaillé pour les quotidiens La Tribune de Genève et Le Temps 1998-2003), journal dont il a dirigé la rubrique économique (fin 2000 à mi-2003). Juriste de formation, Stéphane a fait ses études en France à l'Université d'Aix-Marseille III. 

 

 

Un seul avatar pour tous?

Sommes-nous plus différents d’un Chinois qu’il y a vingt ans? Sûrement pas.

Il y a même de fortes raisons de penser que nous n’avons jamais été aussi proches dans l’histoire. Encore faut-il distinguer les Chinois entre eux. Ceux avec lesquels nos entrepreneurs nouent des contacts et réalisent des affaires? Ils sont comme nous! Ils attendent eux aussi que la reprise américaine donne des signes de réalité, ils se retrouvent comme ici sur les réseaux sociaux et ils ont les mêmes envies de consommer en cette fin d’année qui approche.

Faux, bien sûr. Les apparences sont trompeuses. Dans une récente édition de Bloomberg Business Week qui comparait les produits les plus vendus dans une vingtaine de catégories et autant de pays, il apparaissait qu’un seul d’entre eux a été numéro un dans tous les pays en 2009, des Etats-Unis à la Chine en passant par le Brésil, la Russie, l’Inde et les pays d’Europe. Lequel, selon vous? Google dans la catégorie moteur de recherche? McDonald’s dans la catégorie fast-food? La Toyota Corolla dans le domaine des automobiles? Non, il s’agit d’un produit culturel, le film Avatar de James Cameron qui a terminé numéro un de tous les box-offices.

Tout est dit: ce qui frappe le plus, c’est le recours à l’interview. Nous croyons baigner dans une culture commune, celle d’une classe privilégiée qui fait des affaires de par le monde ou qui travaille pour une entreprise dont c’est le quotidien, qui rêve d’envoyer ses enfants dans les mêmes écoles, qui lit les mêmes quotidiens et magazine de référence. Mais, mise à part la culture justement - si possible américaine car elle a été conçue et excelle dans la séduction sur une base de stimuli communs tous les hommes - nous n’avons pas la même histoire, ni les mêmes habitudes que ce soit dans la vie privée et au travail.

Inutile donc de croire qu’il sera facile de traiter avec les pays du BRIC, ceux du Moyen-Orient ou ceux du continent africain qui se réveille. De parler avec des représentants de pays qui expérimente tout juste les affres de la classe moyenne et qui ne sont qu’à une génération de la pauvreté la plus aride qu’ils peuvent en plus expérimenter auprès de certains de leurs compatriotes à deux pas de chez eux. C’est un autre monde mais tout l’indique comme «LE» gisement de croissance de la planète. Suivez le guide en page 79. STÉPHANE BENOIT-GODET RÉDACTEUR EN CHEF

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."