Aline Isoz

CONSULTANTE EN TRANSFORMATION DIGITALE

Aline Isoz officie en tant qu’experte en transformation numérique auprès des entreprises et institutions romandes et est notamment membre du comité du Cercle suisse des administratrices, experte Vigiswiss (association suisse des data centers) et de conseils consultatifs. Depuis la création de son entreprise Blackswan en 2010, elle intervient régulièrement dans le cadre de conférences ou d’ateliers thématiques auprès de décideurs, d’administrateurs de société et commente également les enjeux liés au numérique dans les médias en tant que consultante, et en tant que chroniqueuse pour le magazine Bilan et le quotidien Le Temps. En 2015, elle a lancé alineisoz.ch, une initiative de coaching et d’accompagnement digital pour les PME romandes.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Aline Isoz a mis sur pied une délégation suisse de femmes actives dans le numérique invitée à la Journée de la femme digitale à Paris

Tutti quanti.*

Nous vivons une drôle d’époque : avec l’avènement des nouvelles technologies, des nouveaux médias, des nouveaux métiers, des nouveaux comportements, on a vu également ressurgir la tendance du vintage. Ainsi, en théorie, ce qui est nouveau côtoie ce qui est ancien en parfaite harmonie, nos maisons domotiques se parent de meubles des années 40, 50 ou 60, les réseaux sociaux s’habillent d’images aux teintes sépia ou désaturées, et pendant ce temps-là, le dernier Daft Punk inonde le web de ses accords seventies pour le plus grand plaisir des nostalgiques.

Bref, alors que tout change tout le temps, que, comme tout le monde le dit : « tout va trop vite », nous aspirons à ancrer notre quotidien dans des valeurs sûres, recourant à des objets et des références transitionnels, rassurants. Car oui, les adultes aussi ont besoin de doudous, et le vintage en est un.

Pourtant, alors même que l’ancien se retrouve unanimement plébiscité (Tarantino a d’ailleurs habilement marié les références dans son dernier forfait aux allures de Western spaghetti « blaxploitationien ») et conquiert le cœur, les médias et les devices, nous assistons à un paradoxe. Dans les entreprises, celles-là mêmes qui ne cessent de vanter à la fois le potentiel commercial du vintage et celui de la cible croissante des seniors au fort pouvoir d’achat, celles dotées de community managers hipster, de spécialistes du SEO « sooo trendy », de geeks devenus les maîtres du monde : le vieux est passé de mode…

Peu importe, finalement, que le jeune quinqua actif dans le marketing, les RH, la communication, les RP ou autres bénéficie d’une expérience éprouvée et approuvée, qu’il connaisse les mécanismes de l’entreprise, qu’il dispose d’une vision globale, qu’il réseautait alors que les hipsters découvraient les « Monsieur, Madame », qu’il implémentait son premier site internet alors que les étudiants en commerce peinaient à coder une page d’accueil en HTML : il n’est pas sur Facebook… Impardonnable.

Bien sûr, il peut toujours se mettre à Instagramer ses vacances, à tweeter son avis, à bloguer sur son amour de la voile, il peut. Au mieux, on le considère comme une sorte de Massimo Gargia s’accrochant à son époque avec un peu trop d’insistance et surtout, d’effets de manche, au pire, il rejoint, dans les esprits, « l’autre vieille, celle de l’admin, celle dont la fille apparaît en maillot de bain sur Facebook, mais que sa mère, elle est même pas au courant ».

Ceci dit, on peut voir cette sectarisation de façon positive : au-delà du mépris total pour les choses accomplies, au-delà de notre Alzheimer sélectif quant à la plus-value de l’expérience, au-delà des conséquences économiques propres à ce parti pris, c’est beau de voir qu’il y a un moment où la fonction, le salaire, le statut, le sexe ne comptent plus, mais que nous devenons simplement tous « des vieux ».

 

*et tous les autres 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."