Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Travail au noir: un fléau à combattre

Emploi Le dumping salarial est au cœur des craintes liées à l’afflux de frontaliers, de travailleurs détachés et d’indépendants étrangers qui profitent de l’accord sur la libre circulation des personnes entre la Suisse et l’Union européenne. Les importants moyens dégagés pour limiter ce risque ont permis d’agir avec plus ou moins d’efficacité.

Dans le même temps, la lutte contre le travail au noir dispose de trois fois moins d’argent de la part de la Confédération. Or les retombées de l’économie souterraine ont davantage d’impacts négatifs sur le marché du travail et le financement des assurances sociales que les abus de la libre circulation des personnes.

Le travail au noir est un véritable fléau! Selon des estimations, il représenterait entre 8 et 9% du produit intérieur brut de la Suisse. Les sanctions en vigueur ne sont pas suffisamment dissuasives. Il faut les renforcer de manière que la concurrence entre les acteurs économiques ne soit pas faussée par des tricheurs.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."