Emilyturrettini

CHRONIQUE INTERNET

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Transférer de l’argent par un simple tweet

Transférer de l’argent par SMS est un service très répandu. Mais voilà qu’une banque française propose à ses clients de faire leurs paiements publiquement, via un simple tweet. Une première.

Le groupe BPCE (Banque Populaire Caisse d’Epargne), le 2e groupe bancaire en France, vient de lancer un service de paiement via Twitter, associé à son porte-monnaie électronique pour smartphones, S-Money.

Depuis le 14 octobre, tous les particuliers porteurs d’une carte bancaire française et utilisateurs de Twitter, pourront d’une façon simple, immédiate, gratuite et sécurisée, transférer de l’argent à partir d’un tweet.

Comment ça marche? eIl suffit d’ouvrir un compte en téléchargeant gratuitement l’application IOS ou Android et d'indiquer ses coordonnées bancaires. L'utilisateur est alors prêt à envoyer un paiement à un destinataire ayant ou non un compte S-money.

Il est précisé sur le site: «Vos informations bancaires, au même titre que vos informations personnelles, sont stockées sur un serveur sécurisé dans un environnement bancaire et ne sont jamais stockées dans votre téléphone.»

La limite des transactions pour le moment est fixée à €250 pour les particuliers et €500 pour les associations caritatives et les campagnes de crowdfunding.

Revenons un instant sur le fait qu’il n’y a pas de confidentialité lors de cette transaction. Le tweet de l’opération, accessible via le hashtag #envoyer, est public

Selon Pierre-Philippe Cormeraie, directeur de l’innovation chez Groupe BPCE dans Silicon.fr: «C’est une nouvelle façon de communiquer. Nous pensons que le fait de tweeter ajoute une valeur par rapport à sa communauté. Le service est tout neuf. On attend les feedbacks des utilisateurs.» Et Jean-Yves Forel, directeur général du groupe BPCE, rajoute: «On sait faire le transfert en DM (Direct Message - la messagerie privée de Twitter). Mais on a voulu démarrer comme cela. La viralité, on pense que c’est important.»

Après les exigences de transparence pour les comptes bancaires voici qu'on élève d'un cran la notion de limpidité et on rajoute une couche, le partage. Vraiment#TweeterSesPaiements? Non merci!

 

 

 

 

 

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."