Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Tourisme alpin: agir ou disparaître

Crise Ses propos continuent de choquer les petites destinations des Alpes suisses. A la fin du mois de juillet, Andreas Züllig, président de la société faîtière de l’hôtellerie, postulait dans la «SonntagsZeitung» le lancement d’un «plan Marshall» afin de soutenir la création de zones économiques prioritaires dans les régions de montagne. Au cœur de sa réflexion: soutenir davantage les grandes stations qui sont les seules capables de résister à la concurrence internationale.

Le débat n’est pas nouveau. Mais Andreas Züllig a le mérite de le relancer dans un contexte économique alarmant. Dans les régions préalpines et alpines, le nombre des nuitées hôtelières n’a jamais été aussi faible depuis des décennies et de nombreuses installations de remontées mécaniques auraient déjà disparu sans le soutien des contribuables et d’investisseurs privés.

La force du franc n’explique pas, à elle seule, la désertion de la clientèle européenne. «Si l’industrie des machines ou l’horlogerie travaillaient comme le tourisme, elles auraient disparu depuis longtemps. La crise n’a pas encore été assez forte pour que la branche prenne conscience qu’il faut changer de modèle d’affaires», affirmait le consultant Peter Furger dans notre édition du 6 juillet. Aussi louables soient-elles, les initiatives individuelles ne suffisent pas. L’enjeu est national. Encore faut-il que les acteurs politiques aient le courage de déplaire!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."