Bertrand Saillen

PRÉSIDENT DU SWISS WEB PROGRAM FESTIVAL PRÉSIDENT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION ET CEO DE MEDIAPROFIL SA

Bertrand Saillen débute ses études en Valais dans l'hôtellerie et le tourisme. Sa passion pour l'audiovisuel et plusieurs opportunités l'attirent rapidement sur les bords du Léman. A 22 ans, il obtient un brevet fédéral de planificateur en communication de marketing au SAWI à Lausanne. Dès 2003, il rejoint la société Mediaprofil à Vevey dans laquelle il exerce le rôle de producteur. En 2009, il est nommé directeur de Mediaprofil et en 2013 il reprend la présidence du Conseil d'administration de cette société de production audiovisuelle veveysanne forte aujourd'hui d'une vingtaine d'employés. Mediaprofil est aujourd'hui une des sociétés leader du marché et reconnue pour son dynamisme et son développement vers les nouveaux moyens de diffusion.

En 2014 il décide, parallèlement à ses activités professionnelles, de lancer le Swiss Web Program Festival afin de proposer aux acteurs suisses et internationaux une vraie plateforme d'échange et de communication autour du développement audiovisuel sur le web. Passionné de gastronomie et d'oenologie, il partage volontiers des moments de convivialité autour d'une bonne table.

Toujours quelques passes de retard!

La Coupe du Monde bat son plein et la télévision reprend ses droits de grande prêtresse des soirées footballistiques pour tous les fans réguliers ou occasionnels du ballon rond. Tandis que certains voisins, eux, deviennent sans le vouloir les porteurs de bonnes ou de mauvaises nouvelles pour tout le quartier.

Pour des raisons techniques de diffusion, les téléspectateurs ne reçoivent plus les images, et donc le son de la même chaîne au même moment. Plusieurs secondes de différence sont constatées selon le câblo-opérateur ou le fournisseur choisi.

On entend donc régulièrement les gens se plaindre au bureau ou sur les réseaux sociaux que leurs voisins crient depuis plusieurs secondes alors qu'eux sont toujours bien calés dans leur fauteuil en train de suivre l’action toujours en cours sur le petit écran.

Alors qu’aujourd’hui tout le monde désire avoir l'information au même moment sans filtre ni retard, je trouve assez cocasse que les techniques de numérisation des contenus créent des disparités non contrôlées entre les téléspectateurs.

Peut-être que pour donner une nouvelle vie à la commercialisation des droits TV pour le sport, les diffuseurs et les organisateurs de compétition les plus malicieux nous proposeront de pouvoir acheter plus cher le match en direct, et proposeront le contenu en léger différé de quelques minutes pour les moins offrants. Je compte sur eux pour être créatifs, chaque problème technique devrait en effet pouvoir déboucher sur une solution encore plus rémunératrice...

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."