Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Toujours plus hoax

Rumeurs «1700 jets privés attendus à Davos en Suisse pour parler du changement climatique au Forum économique mondial»: ce tweet posté par FlightRadar24, site privé qui recense en direct les vols commerciaux, a mis le feu aux poudres. Repris par des dizaines de médias, il a déchaîné l’ire des altermondialistes. En plein débat sur le 1% que s’accaparent les richesses mondiales, l’info avait de quoi faire réagir. Mais est-ce vraiment une info? 1700 jets en quatre jours, soit un vol toutes les deux minutes 24h/24.

En décortiquant les chiffres, on découvre que l’aéroport de Zurich accueille déjà en temps normal 850 vols privés sur une période comparable. Donc les vols spécialement affrétés pour Davos ne seraient plus que 850. De plus, on ne compte pas le nombre de jets mais les mouvements: un même jet effectue plusieurs mouvements pour amener un passager, décoller vers un aéroport de stationnement moins encombré, revenir chercher un autre passager à Zurich, redécoller…

Au final, les attentes en termes de jets s’inscrivaient davantage autour de 200 appareils affrétés spécialement pour le WEF. Or, dans ces 200, il convient de compter les appareils empruntés par les chefs d’Etat, de gouvernement, ou ministres des affaires étrangères: 90 VIP bénéficiaient d’une protection particulière impossible à assurer dans les transports publics. Restent donc une centaine de jets privés affrétés par des particuliers fortunés. Trop? Peut-être, mais bien loin des 1700 annoncés! 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."