Veillet Thomas

FONDATEUR INVESTIR.CH

Thomas Veillet, 48 ans et des poussières, plus de vingt ans dans des salles de trading, blogueur, trader, râleur et plein d’autres choses. Thomas a passé pas mal de temps dans les grandes banques de la place, a été un banquier conforme avant de passer au non-conformisme. La création du «Morningbull» aura été le début d’un changement de direction vers plus d’indépendance. Aujourd’hui, il essaie de vulgariser le monde de la finance et de le raconter avec un angle décalé, histoire de prouver que ça peut aussi être drôle. Il y a bientôt deux ans, il a co-fondé le site Investir.ch, qui s'est rapidement imposé comme un des sites financiers romands - un site qui parle de finance sans détour, sans artifice et qui a une forte tendance à penser "outside the box" quand tout le monde est inside...

Chérie, j'ai rétréci le Velar !

Range Rover Evoque P250 - 2019

Je dois vous avouer une chose. Secrètement je tiens une liste des voitures que je trouver très moches et que si un jour je dois les tester, il est plus que probable que j’aille le faire au fin fond de l’Ukraine ou de la Biélorussie, histoire qu’on ne puisse me voir au volant.

Range Rover Evoque (Crédits Land Rover)

Crédits: (Crédits Land Rover)

Quand Land Rover Suisse a insisté pour que je teste la nouvelle Range Rover Evoque, j’ai immédiatement été sur Google Maps pour trouve le meilleur chemin pour me rendre à Kiev et faire ensuite le chemin jusqu’à Minsk. Je fis rapidement le calcul pour me rendre compte que je pourrais faire les 2400 premiers kilomètres jusqu’à Kiev en partant de nuit pour éviter d’être vu et qu’ensuite je pourrais faire un vrai test-drive sur les routes de Biélorussie, convaincu que j’étais de ne pas risquer le contrôle radar dans la région. Même si ma priorité n’était pourtant pas la vitesse de pointe, mais plutôt la discrétion.

Finalement, les tensions politiques entre l’Ukraine et la Russie me faisaient revenir sur ma décision et je me contentais de partir dans la région de Bourg-en-Bresse, sur des routes peu fréquentées, afin de ne pas ternir mon image au volant d’un SUV pour femme.

Quelle surprise !

Et pourtant, quelle ne fût pas ma surprise lorsque le service presse de Land Rover me livra le véhicule ; j’avais toujours pensé que l’Evoque était moche, ce qui était garé dans ma cour ne devait donc PAS être un Evoque, mais plutôt une Velar qui serait passée en machine à laver dans un cycle de chaleur un peu trop élevé. En tous les cas, il ne faisait aucun doute que le designer de la grande sœur avait repris les lignes pour effacer la monstruosité qu’était l’Evoque auparavant.

Ranger Rover Evoque  (Crédits : Land Rover)
: Crédit : Land Rover

C’est donc complètement choqué et abasourdi que je tentais de monter dans la petite Range Rover de poche. Je dis « tentais » car il est évident que ce n’est pas une voiture à confier à toutes les statures. Personnellement, je suis plutôt un conducteur de poche avec mes 1.71m – mais c’est plutôt ma circonférence avantageuse et ma grande surface carressable au-dessus de la ceinture qui posait problème à l’entrée – une fois le siège ajusté, pour une fois dans ma vie je remerciais mes parents de m’avoir fait petit. Parce qu’entre vous et moi, si vous faites plus 1.85m (et encore je suis gentil) – je crains que vous soyez obligés de vous rabattre sur le modèle du dessus.

Intérieur high-tech 

L’excellente surprise du cadet de la lignée, c’est le nouvel intérieur – là aussi on sent le passage de la femme du designer du Velar et pour le côté écran tactile des contrôles de la voiture – Steve Jobs se serait senti parfaitement chez lui – sans oublier le rétroviseur central « écran vidéo » qui vous fait immédiatement penser que vous n’avez plus d’enfant sur le siège arrière – enfin, jusqu’au premier « papa, on arrive quand ? ».

Bien que l’Ukraine ne fût plus au programme, il aurait de bon ton de pouvoir tenter d’échapper aux milices locales avec le moteur du P250 que l’on m’avait mis dans les mains. Son nom, le P250, peut largement vous donner un indice sur la puissance offerte. Le principe est le même pour le reste de la gamme – P200 et P300… Il y a aussi du Diesel, mais j’imagine que mis à part sous la torture ukrainienne peu de monde a vraiment envie de s’installer dans une P150 avec un moteur diesel. Mais il en faut pour tous les goûts.

GTI vous avez dit ? 

Néanmoins la P250 est dynamique, joueuse et silencieuse. Sur l’autoroute, elle est un modèle de silence et de confort, plusieurs fois j’ai dû me raisonner et enlever le pied de l’accélérateur tellement la Range Rover Evoque tente d’échapper à votre contrôle et vous pousse à ne plus être raisonnable. Pourtant, raisonnable est mon second prénom. À force d’être sur ces longs bandeaux de bitume, l’Evoque insista lourdement pour me prouver ses compétences en montagne et c’est à la tombée de la nuit que je rentrais épuisé des virages avalés, mais heureux de voir que mon destrier du jour se rapprochait plus de la Golf GTI que de son ancêtre.

Je n’ai pas eu l’occasion de faire la traversée des Alpes en mode 4x4 – ni dans le désert – le modèle précédent n’était pas connu pour ses compétences en « off-road » - étant à peu près aussi agile en tout-terrain qu’une Ferrari 488 pista dans les rues de Montréal au mois de décembre – mais pour être honnête, l’Evoque fait partie de ces SUV’s qui se veulent des tout-terrains mais qui n’ont de tout-terrains que les roues et l’envie de faire croire qu’ils sont capables d’affronter toutes les conditions extrêmes – sans vraiment avoir envie de se lancer dans une épreuve du Camel Trophy.

GPS, je te hais

En conclusion et si je peux me permettre une critique – tout en ajoutant que cette voiture est une véritable bonne surprise – c’est qu’il faudrait tout de même envisager un « operating system » qui ne demande pas une licence en mathématique pour faire fonctionner le GPS – ceci mis à part, je pense que longtemps on a qualifié l’Evoque comme « un SUV pour femmes », eh bien la version 2019 risque bien de séduire les maris aussi. Enfin, ceux qui sont en-dessous des 1.85m…

Thomas Veillet

Bitume.ch

Fiche technique :

Range Rover P250 

  • Puissance : 250 cv
  • Moteur : 1997 cm3 - 4 cylindres
  • Carburant : Essence 
  • Boîte : automatique 
  • Consommation : 7.9 Litres / 100 Kilomètres
  • Suralimentation : Turbo
  • Puissance fiscale : 16 cv
  • Vitesse Max : 230 km/h (en théorie) 
Range Rover Evoque (Crédit Land Rover)
Range Rover Evoque (Crédit Land Rover)

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."