Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Tesla, fusée à trois étages

Du premium vers la démocratisation: c’est le paradigme à contre-courant choisi pour Tesla par Elon Musk, CEO du constructeur automobile californien de véhicules électriques. Depuis 2003, la marque mène une stratégie en trois étapes: première phase avec le Roadster, très cher construit à l’unité, pour prouver qu’une voiture 100% électrique peut être sexy et performante; la deuxième phase avec les Model S et Model X entre 2012 et 2017 veut prouver que des modèles en série, toujours haut de gamme mais moins chers que le Roadster, peuvent trouver un marché en continuant à séduire et à impressionner; la troisième phase débutera en 2018 avec le Model III, citadine produite en grands volumes et vendue à un prix abordable.

Des marques allemandes sont certes déjà passées des grosses berlines aux citadines (Mercedes Classe A, BMW i3). Mais Elon Musk a toutefois une démarche différente. Il fait du business et veut devenir leader du marché automobile. Mais il le fait au nom d’une vision: l’électricité, moins polluante que le pétrole, sera la clé de l’avenir de l’automobile.

En ouvrant à tous ses brevets, Elon Musk veut révolutionner le monde d’abord, faire des profits ensuite. En cela, le Sud-Africain s’inscrit dans la lignée des entrepreneurs américains guidés par une mission quasi divine. Mais en développant les fusées SpaceX, ne cherche-t-il pas déjà à rejoindre le ciel?

Le pari est risqué mais gageons qu’il portera ses fruits: Tesla déclenche l’enthousiasme et repousse les limites. L’audace d’Elon Musk n’est pas infaillible, mais elle offre un nouvel horizon réjouissant à un secteur qui ronronnait depuis des décennies. Et ce rêve devient un carburant encore plus précieux et propre que l’électricité.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."