Consultant

Après une carrière comme officier de renseignement, Yves Baeumlin a dirigé dans les années 90 la célèbre agence Kroll à Paris, pionnière de l’intelligence d’entreprise. Actif dans ce domaine depuis 1997 au sein de la société genevoise Redmont-Advisory SA, il fournit des informations stratégiques aux entreprises.

Tension entre Russes et Américains: plan bee

Lors de la récente visite du secrétaire d'Etat américain John Kerry à Moscou, il y aurait eu de sérieuses tensions selon le compte-rendu de la réunion publié par le Kremlin. La raison : la mort des abeilles !

D'après ce rapport du Ministère russe des Ressources Naturelles et de l'Environnement, Vladimir Poutine serait très irrité par le refus d'Obama de discuter ce sujet particulièrement grave. Au point qu'il aurait fait attendre son illustre visiteur pendant 3 heures pour lui signifier son courroux. Pourtant, Kerry était en visite officielle programmée.

Le point de discorde entre les Russes et les Américains serait une preuve incontestable qu'une classe d'insecticides neuro-actifs, chimiquement liés à la nicotine, connus sous le nom de neonicotinoïdes, détruiraient les abeilles de la planète. Cela pourrait avoir pour conséquence à terme de ne plus pouvoir nourrir la population mondiale, selon les Russes.

Toujours selon le Ministère russe, la Commission Européenne aurait institué très récemment une interdiction de deux ans à titre préventif de ces pesticides "tueurs d'abeilles" sur recommendation de la Suisse, France, Italie, Russie, Slovénie et Ukraine.

Deux des plus redoutables neonicotinoïdes seraient "Actara" et "Cruiser" fabriqués par le suisse Syngenta, troisième mondial du secteur. Syngenta et les géants de la biotech Monsanto, Bayer, Dow et Dupont contrôleraient 100% du marché mondial des pesticides, plantes et semis génétiquement modifiés.

D'après le Ministère russe, la planète entière serait en danger. Le président Poutine serait très colère du fait que le "régime Obama" protège les producteurs de pesticides qui occasionnent des dommages catastrophiques sur l'environnement et rejette la plainte de l'UE qui accuse les pesticides d'être la principale cause de la mortalité des abeilles.

Selon les Russes, il existerait un rapport intitulé "comment Barack Obama est devenu l'homme de Monsanto à Washington" qui détaillerait les postes clés offerts par Obama à des gens de Monsanto dans l'administration fédérale et plus particulièrement dans les départements de la santé et de l'agriculture...

La Russie aurait suspendu l'importation et l'usage de maïs génétiquement modifié de Monsanto car, selon une étude, il pourrait nuire à la santé humaine. On trouve sur Internet, une longue liste de représentants (députés et sénateurs) américains "corrompus" par Monsanto. Les Russes y font aussi référence.

Pour une fois, ce n'est pas toujours les mêmes qu'on accuse et les défenseurs de la planète ne sont pas toujours ceux qu'on imagine. Merci Vladimir !

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."