Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

TechShop, le do-it-yourself en mode collaboratif

Pendant une semaine, dix étudiants romands sont partis à la découverte de la Silicon Valley. Sélectionnés par la Banque Cantonale Vaudoise (BCV), ces startupers en herbe multiplient les rencontres, visites, ateliers, conférences, discussions et pitchs avec des entrepreneurs de la «Valley».

Comment trouver l’accoudoir du siège de sa Triumph de 1951 alors que la pièce n’est plus fabriquée depuis des décennies? Comment fabriquer son étagère murale de A à Z sans avoir de scie? Comment construire soi-même une mini-éolienne qu’on aurait imaginé sans disposer d’une imprimante 3D?

Pour répondre à ces besoins et à des milliers d’autres, des espaces de travail collaboratif ont fleuri ces dernières années en Californie. Au TechShop San Francisco ainsi que dans de nombreux autres sites similaires, outils de base, machines issues de l’industrie et derniers jouets créés par les chercheurs sont à la disposition du grand public.

Un abonnement mensuel et des professionnels pour guider

A la manière d’un club de fitness, tout un chacun peut s’acquitter d’un abonnement mensuel et venir quand bon lui chante travailler sur un projet personnel. Sur place, des professionnels sont là pour former les abonnés à l’utilisation des appareils et pour les conseiller tout au long de leur projet.

Mais les échanges ne sont pas uniquement verticaux. Le collaboratif se vit surtout horizontalement: les usagers de ces espaces de coworking discutent, se conseillent, s’interrogent mutuellement et font ainsi progresser leurs idées.

De la menuiserie à l’électronique en passant par le textile, l’automobile et des milliers d’autres applications, les champs d’applications sont infinis. Et de nombreux starters de la Silicon Valley ont fréquenté ces endroits, finalement pas si lointains des univers des légendaires garages où ils ont bricolé leurs premiers ordinateurs dans les années 1970 et 1980.

Facebook a aussi son WoodShop sur son campus

La menuiserie éloignée du web des années 2000 et 2010? Pas tant que ça finalement. Au coeur de son campus, Facebook a aménagé un de ces endroits. Dans son WoodShop, les employés viennent scier, raboter, poncer, vernir des planches pour fabriquer leurs étagères de cuisine, leur table basse de salon, ou leur longboard pour aller surfer le week-end. Hé oui, on est en Californie quand même!

Pour Louis Derungs, étudiant de 21 ans, ce genre d’espace a quelque chose de magique. Amputé des deux bras suite à un accident voici quelques mois, il imagine et construit depuis lors des objets pour gagner un maximum d’autonomie dans sa vie quotidienne. Quel meilleur endroit que ce TechShop pour donner libre cours à son inventivité?

A lire aussi: Stanford, pépinière de la Silicon Valley

                       Le crowdfunding cartonne aux USA et en Europe

                       Pitch, le colt des startupers

                       Facebook chouchoute ses employés

                       Mozilla, pour un web sans monopole

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."