Marjorie Thery

JOURNALISTE À BILAN

Taxons les abstentionnistes

Votations Moins de quatre Genevois sur dix ont voté dimanche 15 avril (38,77%). 

La participation la plus basse depuis 2001. J’ai toujours pensé que les abstentionnistes devraient s’acquitter d’une taxe, même symbolique. Premier acte citoyen, le vote devrait être vu davantage comme un devoir plutôt qu’un simple droit, comme s’il s’agissait d’une option. 

C’est en le perdant que j’ai réalisé sa valeur. Née à 300 kilomètres au sud de Genève, j’ai posé mes valises dans cette ville il y a presque dix ans. Avec le fameux «livret pour étrangers». Mais, évidemment, aucun droit de vote. Jusqu’au 4 mars dernier, où j’ai voté pour la première fois en Suisse, dans ma commune. 

Mais revenons à cette taxe: avec plus de 300 000 électeurs dans le canton de Genève, ce sont donc environ 180 000 personnes qui n’ont pas voté le 15 avril. Si ces dernières s’étaient acquittées de l’équivalent d’une amende de stationnement, disons de 40 francs, le total atteindrait plus de 7 millions de francs. 

Et pour décider de l’affectation de ces recettes, il suffirait… de voter!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."