Nivez C Photoa

JOURNALISTE

Journaliste en France depuis 1990, d’abord comme reporter et journaliste dans le secteur de la musique, puis dans les nouvelles technologies, internet et l’entrepreneuriat. Après 20 ans en France, j’ai migré en Suisse et à Genève ou je vis et travaille désormais sur ma nouvelle passion: l’alimentation et la santé.

J’ai fait l’essentiel de mon parcours dans l’audiovisuel français (France Inter, France Info, Europe1, ou encore Canal+). Désormais journaliste freelance en Suisse, j’ai signé une série d’articles pour le quotidien suisse-romand Le Temps et travaille désormais pour BILAN où je tiens la rubrique mensuelle « Santé & Nutrition ».

Vous pouvez aussi me retrouver sur mes blogs : www.suisse-entrepreneurs.com, galerie de portraits des entrepreneurs que je côtoie en Suisse, et sur LE BONJUS mon nouveau blog consacré aux jus et à l’alimentation.

Taxer les boissons sucrées : la bonne idée vaudoise

30 centimes par litre de boisson sucrée : c’est le montant de la taxe cantonale que propose le Conseil d’Etat Vaudois pour financer une partie des remboursements des soins dentaires. Depuis mars 2015, l’OMS recommande de diminuer la consommation de sucres ajoutés, très présents dans les sodas, ces sucres « cachés » ont une incidence directe et prouvée sur le développement des caries dentaires, mais aussi sur le surpoids et l’obésité. L’épidémie de « diabésité » (diabète et obésité) qui touche les pays occidentaux favorise les maladies chroniques non-transmissibles (cancers, diabète, maladies cardio-vasculaires…) 1ère cause de mortalité en Suisse.

Pour lutter contre les caries mais aussi contre les maladies dites « de civilisation », il faut donc consommer moins de sucres « ajoutés » (les fruits et les légumes n’entrent pas dans cette catégorie).

Que dit l’OMS ? Consommez maximum 50 grammes de sucres ajoutés par jour et par personne, et si possible 25 grammes par jour, c’est encore mieux.  

C’est dans l’esprit de cette recommandation que la Confédération Helvétique a signé en août 2015 l’accord de Milan. Dans cet accord, 10 signataires (parmi lesquels Nestlé, la Coop, Migros) s’engagent à faire leurs meilleurs efforts pour réduire les taux de sucres ajoutés dans 2 produits très consommés au petit-déjeuner : les yogourts et les céréales du petit-déjeuner. Comme pour les sodas, ce sont les jeunes consommateurs qui sont particulièrement visés. En Suisse, 19% des enfants entre 6 et 12 ans sont déjà en surpoids. En France, 25% des enfants sont en surpoids et l’obésité infantile continue de progresser sur tout le continent européen.

La Confédération fait donc un suivi de l’accord de Milan et vient de vérifier les taux de sucres en Suisse dans 348 yogourts -produits par 7 sociétés- et 186 céréales pour petit-déjeuner. Résultats : les yogourts contiennent 17 gr. de sucres ajoutés en moyenne par pot de 180 grammes (le maximum observé était de 30,5 gr pour un yogourt). Et on trouve 18 gr de sucres pour 100 grammes de céréales en moyenne (maximum observé : 50% !)

Qu’en est-il des autres familles d’aliments ? Je suis une grande consommatrice de jus de légumes et de fruits. J’ai donc regardé les niveaux de sucres ajoutés dans quelques jus achetés au hasard dans le commerce en Suisse (grande distribution et épiceries fines). Voici le résultat de ma petite enquête : chaque jus de 250 ml contient entre 16 et 32 grammes de sucres ! Dans mon échantillon, c’est la marque « Karma » de la Coop qui affiche le plus haut taux de sucres (32 gr.). Avec un seul petit jus, on dépasse ici la dose « idéale » recommandée par l’OMS (25 gr. par jour).

Ajoutez à ce jus, un yogourt aux fruits (17 gr. de sucres ajoutés en moyenne) et vous atteignez la dose maximale conseillée par jour (50 gr.). Si vous ne cuisinez pas vos repas vous-mêmes, il y a fort à parier que vous mangerez encore plus de sucres « cachés » dans les moutardes, les soupes en boite, les graines apéritifs, ou les céréales du petit-déjeuner.

Comment s’en sortir et réussir à réduire notre consommation de sucres ?

En faisant vous-mêmes vos repas ou vos jus, à partir d’aliments entiers d’origine végétale. Quelques suggestions de recettes de jus et de soupes sont sur mon site : LebonJus !

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."