Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

TATOUAGE / Paris lève l'interdiction des couleurs

Ouf! On a eu chaud. Quand je vous ai raconté le 24 décembre que le tatouage de couleurs serait interdit en France à partit du 1er janvier 2014, j'étais encore (presque) dans le vrai. Un accord, encore non communiqué, avait été trouvé "in extremis" le 23 décembre entre les deux associations professionnelle? (SNAT, Tatouage & Partage) et le ministère de la Santé. Les couleurs resteraient autorisées. Le ministère en profitait comme de juste pour parler de "malentendu". On connaît le truc. Tout semblait pourtant clair. 

La solution adoptée maintient l'interdiction de plusieurs dizaines de produits, dont la liste demeure la même. C'est celle des produits autorisés qui passe à la trappe. La plupart des encres ne figurait en effet ni dans l'une, ni dans l'autre. Or, en France, tout ce qui ne se voit pas expressément prohibé reste permis. Il subsistera donc des rouges, des jaunes, des orange et du violet. Ce sont en effet les couleurs chaudes qui étaient le plus menacées.

Mobilisation professionnelle et médiatique 

Il ne faut cependant pas se faire d'illusions. Sans la mobilisation professionnelle et le soutien médiatique, l'Etat n'aurait pas fait marche arrière, même s'il en pris l'habitude avec le gouvernement Hollande. Pour les tatoueurs, le vrai problème se situe aujourd'hui ailleurs, selon les témoignages recueillis par "Libération" pour son édition du 26 décembre. C'est l'accès au métier qui devrait se voir surveillé, non par corporatisme, mais par simple prudence. 

Et voilà! Pas besoin d'aller en Hollande (le pays, cette fois) ou aux Etats-Unis pour votre prochaine petite folie multicolore. Photo (DR): Festival de tatouages pour un coiffeur qui annonce la couleur.

Lire aussi en date du vendredi 27 décembre les Bourses (artistiques, je précise) genevoises et suisses sont présentées au BAC, rue des Bains. Demain 28 décembre, comme annoncé, je passerai aux ventes aux enchères de jeux vidéo anciens.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."