Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Système de santé: le naufrage est proche

A l’approche des élections vaudoises du 30 avril prochain, le Parti libéral-radical, l’Union démocratique du centre et les Vert’libéraux cherchent à choyer la classe moyenne. Ils lancent une initiative cantonale destinée à réduire les impôts par le biais d’une déduction accrue des primes maladie. L’abattement sur le revenu imposable est plus important que celui prévu dans le cadre des mesures d’accompagnement de la troisième réforme de l’imposition des entreprises. 

Cette initiative s’inscrit dans le contexte de la campagne électorale. Elle ne prétend évidemment pas résoudre la question des coûts de la santé. Or, c’est à celle-ci qu’il faut s’attaquer. Tant le soutien direct aux assurés (via les subsides) que l’aide indirecte aux contribuables (par le biais de l’impôt) sont en effet un pis-aller. Ils témoignent de l’échec des acteurs de la santé à maîtriser les coûts, dont la hausse se répercute sur les primes.  Chacun cherche à préserver son pré carré plutôt que de défendre l’intérêt général. 

Il faut prendre des mesures vite

Et, pourtant, les solutions existent comme en témoignent les propositions qui sont débattues depuis des années: améliorer la planification hospitalière, limiter les surcapacités des cabinets médicaux et des gros équipements, diminuer les prix des médicaments génériques, permettre aux assureurs de choisir les prestataires qu’ils remboursent, voire réduire le catalogue des prestations de l’assurance obligatoire des soins. En raison du vieillissement  de la population qui alourdira fortement les coûts de la santé, le naufrage est proche si le combat n’est pas engagé dès maintenant.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."