Suzanne Hraba Renevey

CO-FONDATRICE DE BUSINESSIN

Suzanne Hraba-Renevey est co-fondatrice de BusinessIn, plateforme connectant les PMEs et startups dans des domaines affectés par la digitalisation. Ex-CEO de swissnex Singapour, elle apporte une perspective internationale à la thématique de l'innovation dans les PMEs, qu'elle encourage à travailler en réseau et à utiliser les outils des startups.

Le réseautage: des petits fours aux connexions stratégiques

C’est vrai, nous sommes nombreux à nous réjouir de pouvoir à nouveaux participer aux événements professionnels où, selon nos goûts et l’humeur du moment, nous rejoindrons nos propres cercles ou au contraire des visages inconnus dans un souci d’enrichir notre réseau. Mais pour les plus aventuriers d’entre nous, combien de fois se retrouve-t-on avec une pile de cartes de visite ou de nouveaux contacts sur les réseaux sociaux, pas forcément significatifs, et sans avoir les outils ou le temps d’un suivi structuré pour stimuler nos affaires?

Après le confinement, plus rien ne sera comme avant nous prédisent les spécialistes. Il est aisé de dire qu’il en sera de même dans la manière de réseauter. Il est peut-être temps en effet de se poser la question concernant notre retour sur investissement de la prise de contact professionnelle. Bien sûr, nous avons besoin encore plus qu’il y a plus d’une année de nous retrouver autour d’un verre sans se prendre la tête, et personne ne peux nier l’impact des rencontres organiques sur le développement professionnel. D’un autre côté, n’avez-vous pas l’impression que la multitude de cercles d’entrepreneurs auxquels vous participez ne jouent pas forcément leur rôle de connecteur efficace vers des réseaux significatifs?

L’intelligence collective, terme galvaudé dans le monde de l’entrepreneuriat, est un outil puissant d’innovation. Mais quand on est une PME dont le succès repose sur un savoir-faire qui a traversé les générations ou dont les technologies propriétaires ne peuvent être divulguées en croquant une flûte au beurre, on a plus tendance à garder les défis au sein de son entreprise. Pourtant un réseau d’affaires performant qui s’approprierait notre problématique avec des regards externes croisés serait une plus-value considérable.

Nous avons tous une approche différente du réseautage professionnel selon nos origines, notre genre, notre parcours et l’écosystème dans lequel nous évoluons. Réseauter à Singapour s’apparente plus à une action ciblée et sans préambules alors que dans nos contrées nous sommes plutôt attachés aux cercles que nous connaissons et n’approcherons pas un(e) inconnu(e) avec l’objectif avoué d’explorer des synergies pour stimuler nos affaires. Et si un programme structuré, qui fait appel aux questions fondamentales du pourquoi et de notre stratégie d’affaires nous permettait de le faire sans tabou et en toute transparence ?

On peut se prendre à rêver d’un cercle réduit qui s’adresserait aux dirigeants de PME et réserverait ses places de membres à un seul représentant par industrie pour assurer la confidentialité, éviter la compétition, encourager la bienveillance, et favoriser la complémentarité et les synergies, tout en respectant les bonnes pratiques. Un cercle qui se rencontrerait régulièrement certes, mais où les collaborations entre les membres seraient structurées grâce à une méthodologie éprouvée, de manière à apporter une véritable valeur ajoutée dont l’impact serait chiffrable. Où l’on serait sollicité à ouvrir l’accès à ses réseaux mais également à venir avec ses propres défis et besoins concrets dont les autres membres s’empareraient. Un réseau permettant non seulement de créer des opportunités professionnelles mais également des changements significatifs dans nos organisations et nos communautés. Un cercle régional, national et international qui permettrait d’accéder de manière ciblée et accélérée à des clients, fournisseurs, partenaires ou investisseurs au niveau exécutif dans les entreprises cible.

Alors vous me direz que ces réseaux existent, que vous avez la chance d’en faire partie et que vous n’avez ni le temps ni les moyens de vous investir dans un cercle professionnel supplémentaire. Vous êtes membre de votre chambre de commerce, de la faîtière de votre industrie, de la fédération régionale ou d’un cercle d’entrepreneurs. Vous êtes un(e) féru(e) du FOROM, BNI, YPORotary ou Corporate Connections, et en ligne vous êtes un(e) pro de LinkedIn. Le choix est déroutant et la pandémie nous pousse à focaliser sur des réseaux qui auraient un impact mesurable sur nos affaires et seraient un véritable catalyseur de changement.

Le 8 juin à 11h45 nous nous penchons sur l’innovation dans le networking professionnel. Webinaire gratuit sur inscription


A lire également: https://www.bilan.ch/opinions/...

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."