Aline Isoz

CONSULTANTE EN TRANSFORMATION DIGITALE

Aline Isoz officie en tant qu’experte en transformation numérique auprès des entreprises et institutions romandes et est notamment membre du comité du Cercle suisse des administratrices, experte Vigiswiss (association suisse des data centers) et de conseils consultatifs. Depuis la création de son entreprise Blackswan en 2010, elle intervient régulièrement dans le cadre de conférences ou d’ateliers thématiques auprès de décideurs, d’administrateurs de société et commente également les enjeux liés au numérique dans les médias en tant que consultante, et en tant que chroniqueuse pour le magazine Bilan et le quotidien Le Temps. En 2015, elle a lancé alineisoz.ch, une initiative de coaching et d’accompagnement digital pour les PME romandes.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Aline Isoz a mis sur pied une délégation suisse de femmes actives dans le numérique invitée à la Journée de la femme digitale à Paris

Sutor, ne supra crepidam.*

Le jetlag, vous connaissez, bien sûr ! Ce fameux décalage physiologique qui vous saisit lorsque vous franchissez les fuseaux horaires comme autant d’obstacles immatériels dressés sur le chemin de vos habitudes, et que vous arrivez à destination avec encore un pied (virtuel) là d’où vous venez. Légère gueule de bois, fatigue, barbouillage d’estomac, vous rêvez soit d’un bon lit alors que les odeurs de friture agressent déjà vos narines, soit d’un bon steak alors que tout le monde est à l’heure du café-croissant…

Figurez-vous qu’il existe aussi un jetlag numérique, plus subtil, mais tout aussi perturbant pour un cerveau humain. Ce jetlag-là vous prend si vous avez pour habitude de suivre les news consacrées au digital (technologiques ou comportementales), de vous rendre à des conférences données par des intervenants d’outre-Atlantique ou si vous fréquentez plus régulièrement votre réseau virtuel que l’autre, le « vrai ».

Car, dès lors, tout ce qui vous paraît désormais trivial dans votre bulle d’immigré digital – l’usage, le potentiel, les codes, les objectifs, les influenceurs, les astuces, les canaux, etc. – appartient à une autre dimension lorsque vous atterrissez au dîner dominical… Alors que vous en êtes au constat pur et dur de la prise de pouvoir invisible du transmedia par les marques visant à vous coincer partout où vous allez, Tata Martine vous pose LA question tant redoutée :

- Et toi, tu fais quoi déjà, comme boulot ?...

Là, vous savez. Médecin, avocate, caissière, mère au foyer, ça passe. Communication, c’est déjà moins facile (la pub, le bronzage, l’argent, tout ça), mais alors, le digital… Bref, vous vous lancez entre deux connexions sur votre mobile pour checker votre fil d’actualité et le nombre de consultations de votre profil Linkedin :

- Je conseille les entreprises, notamment pour leur communication digitale…

Vu la tête de la Tata, vous descendez d’un cran :

- Enfin, je regarde avec les marques comment elles peuvent faire la même chose sur le web qu’à la télé… pour parler avec leurs clients…

Tonton s’y met :

- Ah, tu es dans ces c******** de Facebook et d’imprimantes 3G ?

- Non, en fait, j’ai une chronique dans Bilan.

Le « Aaaaaaaaah » unanime confirme que j’ai choisi la bonne réponse. Suis toute barbouillée, moi. Fichu jetlag.

 

*Cordonnier, pas plus haut que la chaussure.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."