Marion Argi

FONDATRICE DE WELLWHERE

Marion a grandi dans le milieu du sport, ayant fait partie de l’équipe suisse de golf. Après avoir obtenu son Bachelor Magna Cum Laude en Business Management de l’Université de Miami, elle a pu rester dans le monde du golf en travaillant pour les Tours professionnels Américains puis Européens.

De retour en Europe, Marion a rejoint la Mission Permanente d’Israël auprès de l’ONU en tant qu’attachée de presse puis a créé sa propre société de Management sportif.

En 2013, elle intègre l’entreprise familiale dans le textile. Mais sa passion pour le sport et le bien-être la pousse à développer One Step More, un site dont le but est de connecter les professionnels du sport, de la nutrition et du bien-être à leurs clients potentiels et ainsi aider clients comme professionnels à trouver chaussure à leur pied. En 2017, elle crée Wellwhere: un portail destiné à ouvrir la pratique sportive dans des salles de fitness et autres lieux dédiés sans s'engager immédiatement sur des longues durées.

Sports: les courses d’obstacles

  • Grégoire Rezzonico lors d'une Spartan Race 2015

  • Grégoire Rezzonico lors d'une Spartan Race 2015

L’hiver touche à sa fin et il est maintenant temps de ranger ses skis. Ce changement de saison annonce donc le changement de sport ; course à pieds, golf, tennis ou triathlon, la plupart d’entre nous sait déjà ce qui les attend dès le retour des températures plus douces accompagnées de rayons de soleil. Mais pour d’autres, le début du printemps rime trop souvent avec retour des « afterworks » en terrasse. Afin de ne pas oublier vos bonnes résolutions prises il n’y a que quelques mois, lancez-vous un nouveau défi. Les courses d’obstacles sont probablement votre solution ; challenge, amusement, dépassement de soi et changements de vie seront au rendez-vous.

Aux Etats-Unis, le concept fait fureur. Spartan Race, Tough Mudders et Warrior Dash sont les leaders de la discipline. Spartan Race a connu des débuts très difficiles, car son inventeur, Joe De Sena, n’avait pas imaginé les nombreux coûts associés à l’organisation de chacune de ces courses dans les diverses villes et finançait personnellement plus de 300'000 dollars par mois, pendant longtemps afin de mener son projet à bien. 5 ans plus tard, Reebok est devenu le sponsor officiel des courses et NBC en a même fait une émission de télé-réalité. En 2015, les courses ont attiré plus de 15'000 participants à chaque étape et plus d’un million de concurrents dans 50 pays.

Ces courses proposent plusieurs distances à parcourir et de nombreux obstacles à franchir. En plus d’être un réel défi physique, les courses d’obstacle sont de vrais challenges mentaux, nous poussant à puiser dans des ressources insoupçonnées afin de passer à l’étape suivante. Une vraie école de vie qui développe la volonté chez chacun des participants, pouvant ainsi lui transformer leur vie privée et professionnelle, les poussant à se dépasser afin d’atteindre leurs objectifs. 

En Europe, les courses d’obstacles font enfin leur apparition. Mud Days ou Spartan Races sont au programme de la saison 2016. Qu’en est-il en Suisse ? La saison des courses fera son ouverture avec la « BarjotRun » qui se déroulera le 9 avril à Bière. Les inscriptions sont encore ouvertes et il est même possible de s’inscrire sur place. Cette course a lieu dans une ambiance détendue et sympathique tout en demandant à ses participants de se dépasser pour franchir la ligne d’arrivée. Elle représente une bonne première étape pour la saison, donnant la possibilité aux participants de choisir entre 2 distances ; 5km ou 9km. Déguisements bienvenus !

Quelles sont alors les meilleures recommandations afin de se préparer aux défis imposés lors des courses d’obstacles ?

Morgan Benetti, coach sportif à Genève et ancien athlète de haut niveau, a participé à la Mud Day de 2015 à Lyon. « Ces courses d’obstacles sont très variées et demandent une préparation physique adaptée. Les épreuves requièrent force musculaire, agilité, endurance et surtout un bon mental afin de passer les obstacles malgré les difficultés imposées », explique Morgan. Lors des courses, les participants sont de tout âge et de tous niveaux, « et le fait de courir en groupe nous motive à nous dépasser ».

La Suisse est représentée au plus haut niveau des courses d’obstacles grâce à la famille Rezzonico. Père et fils se dépassent dans les divers événements. Un des fils, Grégoire, est monté à trois reprises sur le podium des Spartan Race en 2015 ; troisième place en Autriche, deuxième à Barcelone et victorieux au Castelet. Grâce à leurs performances, Grégoire et son frère Yannick, disputeront les Championnats d’Europe de courses d’obstacles à Amsterdam au mois de Juin. « Nous faisions beaucoup de course à pied et de trail avant de commencer les courses d’obstacles, raconte leur père, coureur lui aussi. Afin de nous préparer au mieux pour ces nouveaux défis, nous nous entrainons à CrossFit LeRouge pour des entrainements spécifiques ». Le régime hebdomadaire strict de cette famille d’athlète consiste à suivre au moins cinq entrainements de CrossFit, ainsi que trois à quatre sorties en course à pied et un entrainement spécifique pour les courses d’obstacle élaboré par Florian, le propriétaire de CrossFit Le Rouge.

Concrètement, voici quelques conseils vous permettant de vous préparer afin de relever le défi :

CrossFit : Ces entraînements de haute intensité proposent des mouvements très fonctionnels et complets, travaillant aussi bien le cardio, que la musculation, la coordination et le mental ; tous les paramètres nécessaires pour affronter une course d’obstacles. Reebok, sponsor principal des Spartan Race, est d’ailleurs partenaire officiel de CrossFit. La marque continue à se développer dans les nouveaux sports extrêmes du fitness et se positionne en tant que leader de la discipline. Le CrossFit tout comme les courses d’obstacles sont en plein essor, donnant à Reebok un nouvel élan.

Cardio : les courses d’obstacles demandent de nombreux atouts et surtout, un cardio en pleine forme! Il est donc important de courir de manière régulière, d’effectuer des entrainements en fractionné et et de haute intensité. Autre petit conseil pour travailler son cardio ? Des « Burpees ». Pour ceux qui ne savent pas de quoi je parle… il est temps de les découvrir de toute urgence ! Efficace et challenging, on adore les détester. De plus, ils sont la « punition » lorsque l’on ne passe pas un obstacle de Spartan Race. 

Récupération : N’oubliez pas de programmer des phases de récupération active dans votre programme de guerrier. Votre corps et votre esprit en ont besoin. Intégrez des séances de yoga, stretching et méditation, afin de permettre aux muscles de se détendre, éviter les blessures et affuter votre mental.

Nutrition : Votre programme alimentaire est primordial pour vous permettre d’atteindre vos objectifs. Nourrissez votre moteur de manière saine et équilibrée. Privilégiez une alimentation pauvre en sucre, riche en protéines et vitamines. Consommez des légumes sans modération et surtout, demandez de l’aide à un nutritionniste qualifié. Un plan alimentaire adapté vous permettra de récupérer de manière optimale, ainsi que d’améliorer vos performances et éliminer les kilos superflus accumulés pendant l’hiver.

Cette discipline extrêmement complète vous permet de redonner un sens à vos entraînements de sport. Variées et ludiques, les courses d’obstacles peuvent représenter votre nouvel objectif de la saison printemps/été 2016, tout en vous préparant pour la saison estivale…. 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."