Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

ROUEN/Un service de Sèvres et des Villon pour le Musée des beaux-arts

Crédits: Musée des beaux-arts de Rouen, 2018

Dans la cour couverte du musée, réaménagé dans les années 1990 par l'architecte Andrée Putman, Marcel Duchamp n'occupe pas la paroi la plus visible. La place d'honneur a été laissée à un service en porcelaine de Sèvres de douze pièces. Particulièrement fastueux, l'ensemble s'est vu offert en 1837 par le roi Louis-Philippe à son épouse Marie-Amélie. Il s'agit là d'une acquisition tenant à cœur au musée, qui a dû le payer le prix fort. Son plateau comme ses tasses ou son sucrier représentent en effet des vues de la ville, dues au peintre Jean-Baptiste Langlancé (1786-1864). Les formes sont d'Evariste Fragonard, le fils du peintre. Il a fallu trouver de multiples donateurs pour cette acquisition d'un musée qui embrasse aussi les arts décoratifs. Parmi eux, j'ai noté la Fondation Gandur pour l'art. Il faut dire qu'il s'agit là d'une création spectaculaire. 

Le musée n'a pas que cela de nouveau à montrer. Une salle du rez-de-chaussée présente une série de toiles signées Jacques Villon (1875-1963). Elles proviennent toutes de la même donation, faite l'an dernier en souvenir de Francis Steegmuller, mort en 1994. Il s'agit là d'un historien américain, ayant notamment travaillé sur Flaubert. L'homme a bien connu Villon, avec qui il a beaucoup correspondu. Il possédait notamment deux autoportraits de l'artiste en 1935 et en 1942. L'ensemble complète bien ce que possédait déjà le Musée des beaux-arts. Cela me fait aussi penser qu'il y a peu d'expositions Jacques Villon aujourd'hui... 

Photo (Musée des beaux-arts de Rouen, 2018): L'une des vues de Rouen sur la théière de Sèvres.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."