Nahaboo Reza NB2

Sommelier

Réza Nahaboo est un sommelier primé ayant plus de 10 ans d'expérience dans des restaurants et des hôtels de luxe renommés en Suisse. Originaire de l'Île Maurice et de la Réunion, il a commencé sa carrière à l'âge de 20 ans en tant que sommelier à l'Ermitage d'Etienne Krebs. En 2008, Réza est devenu assistant chef sommelier au Restaurant de l'Hôtel de Ville de Crissier. De 2010 à 2014, la carrière de Réza l'a conduit dans certains des plus grands hôtels de luxe de Suisse (chef sommelier au Grand Hôtel Suisse Majestic à Montreux, assistant chef sommelier et directeur de l'Il Lago, du Four Seasons Hotel des Bergues à Genève, et maître d'hôtel à l'Hostellerie du Pas de l'Ours, à Crans-Montana).

Plus récemment, Réza a été chef sommelier et assistant manager à l'Hôtel Royal Savoy Lausanne, où il a créé une carte de 420 vins dans le cadre de la réouverture de l'hôtel en 2015. En 2016, Réza a remporté la première place du concours du Meilleur Sommelier de Suisse. Il a reçu de nombreux autres prix et distinctions, notamment la meilleure carte des vins suisses 2017 dans la catégorie "traditionnelle", décernée par Vinum pour la carte des vins de l'Hôtel Royal Savoy.

Réza a rejoint l'Institut d'enseignement supérieur de Glion en tant que sommelier et instructeur d'arts pratiques en 2017. Il est certifié par la Cour des Maîtres Sommeliers et détient une Mention Complémentaire Sommellerie de l'IMT Grenoble.

Dégustation masquée côté coulisse: de la vigne au salon

Avant la saison d’été, il y a des rendez-vous incontournables pour les professionnels du vin. En Suisse, l’un des plus célèbres se nomme Les Glorieuses. Ce salon qui réunit plusieurs talents de la viticulture valaisanne à Martigny est inscrit depuis bien longtemps dans les agendas des meilleurs restaurateurs romands et d’ailleurs.

Le concept est clair. Chaque cave présente l’intégralité de sa gamme sur le millésime récent en face de personnes averties. Année après année les chefs du Valais, de Vaud, de Neuchâtel, de Genève et même de France voisine prennent sur leurs congés pour s’y déplacer avec leur sommelier. Les importateurs, les acheteurs, des journalistes du vin sont aussi de la partie. Tous goûtent, apprennent, pré-réservent ou réseautent. Année après année, ce carnet d’adresse, ces relations s’étoffent, se brisent, s’intensifient entre les générations. «Ah c’est la fille à Caloz maintenant qui a repris les vignes», pourra-t-on entendre d’un illustre restaurateur étoilé. Ou encore «c’est bien la première fois que j’goûte un Charmont», commente un sommelier italien notant toute ces nouvelles informations.

Plus récemment dans le paysage vaudois, le salon Climat Vaudois était la réponse du canton de Vaud au Valais pour les professionnels. Ce mot «climat» inspiré de l’état d’esprit bourguignon a été suggéré par l’infatigable et érudit Louis-Philippe Bovard. De Bonvillard à Vully, tous font la route et étalent leurs labeurs et merveilles aux intéressé(e)s.

Cet environnement des salons est l’une des photographies illustrant les coulisses de la composition des cartes des vins de restaurants, les vitrines d’un caviste, les caves de votre bar à vins où se retrouvent toute cette riche sélection locale, issue de ces rencontres humaines. C’est ainsi que le sommelier ou autres vendeurs de vins se retrouvent à la fin de la chaine en face du consommateur, pouvant l’aiguiller sur un choix, ou commenter un autre, en véhiculant ces expériences passées au contact des vignerons.

A l’heure où les bouchons sont sous pression, où l’offre de la restauration reprend timidement, il y a heureusement une vraie affection pour le local. Aussi pour rompre avec le négativisme ambiant, je ne peux que proposer de jouer à être vous-même un sommelier: non pas en explorant les salons mais en exploitant la cave de votre salon !

Avec le dynamisme de la livraison à domicile, les morceaux du patrimoine liquide sont disponibles aujourd’hui plus que jamais dans votre verre. Car la Suisse du vin joue sur tous les plans. Vins de soifs versus vins intellectuels. Vins issus de ceps modernes versus vins historiques et ancestraux. Vins de terroir versus vins spontanés. Vins fins versus vins massifs…

Cette savoureuse diversité artisanale compte sur nous. Indique-moi où se trouve ton salon...?

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."