DIRECTEUR DIGITAL CHEZ BURSON-MARSTELLER

Directeur digital de l’agence de communication Burson-Marsteller pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, Matthias Lüfkens dirigeait auparavant le département digital du Forum économique mondial (WEF) où il était responsable de la stratégie digitale, de la présence en ligne et des réseaux sociaux. Sous sa direction, le WEF est devenu l’organisation internationale la plus connectée. Matthias intervient régulièrement dans le cadre de grandes conférences sur la technologie telles que LeWeb à Paris, Lift à Genève, the Next Conference à Berlin ou encore SIME à Stockholm. Il possède également une longue expérience dans le domaine du journalisme de radio, de télévision et de presse. Il a entre autres travaillé pour le journal le Daily Telegraph, Libération, l’Agence France Presse, Radio France Internationale, RTL Radio, France Inter, Radio Canada et RTBF. En 1991, il a fondé le guide touristique "In Your Pocket", désormais présent dans 75 villes de 23 pays.

Qui héritera de mon domaine?

La dernière tendance dans la Silicon Valley, c'est de faire une recherche Google avant de décider du prénom de sa progéniture. On vérifie alors si le nom de domaine est disponible en .com ou en .net, s'il est disponible sur Twitter et Facebook pour que les enfants ne deviennent pas des défavorisés digitaux à l’âge adulte.

Ma famille est assez chanceuse d'avoir un nom de famille imprononçable et hors du commun. Cela fait une décennie que j'ai mis la main sur luefkens.com, un site où j'ai parqué mon blog.

Mais, approchant à grands pas de la cinquantaine, je me demande: qui de mes trois enfants héritera du nom de domaine luefkens.com, de mes trois comptes Twitter @luefkens, @lufkens, @lueffi et de ma page Facebook facebook.com/luefkens?

Les léguerais-je tous à l'aîné?! Ou à celui qui en aura le plus besoin? Les trois peuvent facilement se partager les trois comptes Twitter.

Mais quid de la page Facebook facebook.com/luefkens? Va-t-elle devenir ma sépulture en ligne, ma tombe digitale où on me laissera des commentaires à la place des couronnes et des fleurs?

Si vous n'avez pas le temps de poster un message d'adieu vous-même, l’application IfiDie.net permettra de publier un dernier message vidéo après votre mort. Pour cela, il suffit simplement d’autoriser les membres de sa famille à l’activer après le décès. Mais oseront-ils reprendre ce précieux nom de domaine?

Je pourrais également continuer à publier d'outre-tombe. Le site Liveson.org vous propose d'analyser le style et le ton de vos tweets de votre vivant. Puis, il continuera à tweeter depuis l'au-delà.

Qu'en pensez-vous? Etes-vous d'accord que vos enfants reprennent votre compte? Avez-vous mis vos codes dans votre testament? Laissez vos commentaires ci-dessous.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."