Laurent Bakhtiari

MARKET ANALYST

Laurent Bakhtiari est diplômé d’un Master en Finance d’Audencia Nantes et d’un Master en mathématiques quantitatives d’Imperial College London. Fort d’une expérience de plus de 10 ans en salle des marchés au sein de diverses institutions financières telles que Merrill Lynch, BNP Paribas et Credit Suisse, Laurent livre régulièrement, à destination des médias et des clients, des analyses de marchés ainsi que des analyses macro et microéconomiques.

Quel type de trader êtes-vous?

Il existe pratiquement autant de différents types de traders qu’il existe d’investisseurs sur les marchés financiers. Toutefois, la différence entre ceux-ci peut être très fine. Ainsi, nous pouvons regrouper bon nombre de ces traders au sein de « styles de trading ». En voici les trois principaux: 

Le Day Trader

Cette technique regroupe de plus en plus d’adeptes. Elle consiste à faire des allers-retours au sein de la même journée, afin de profiter des mouvements intraday. Toutes les positions devront être clôturées avant la fermeture du marché. Le Day Trader profitera de mouvements minimes, mais utilisera du levier afin de maximiser son rendement.

Les sous-jacents sur lesquels ces opérations se portent peuvent être très divers : des actions, des obligations, des futures, des devises… Bien évidemment, le Day Trader se positionnera principalement sur des marchés à forte liquidité, afin de pouvoir sortir de sa position sans subir un élargissement du spread. D’autre part, il choisira un broker qui lui facturera le moins de commissions possibles ou le spread le plus faible possible.

Le Scalper

Il existe une sous-catégorie de plus en plus populaire de Day Traders que l’on appelle les Scalpers. Les Scalpers utilisent des algorithmes afin de constamment se placer entre le bid et l’ask (respectivement les prix de vente et d’achat). Le but est d’acheter au bid et de vendre à l’ask et, ainsi, de pouvoir empocher le spread.

Afin de réussir ceci, il faut bien évidemment être extrêmement réactif. Un trader, derrière son poste, n’a généralement pas le temps d’adapter les prix face aux nouvelles conditions de marché. Par conséquent, programmer un algorithme afin d’optimiser son trading s’avère donc essentiel. Il existe aujourd’hui de très bons outils qui permettent aux traders, même individuels, de programmer des stratégies professionnelles. L’outil d’automatisation de trading le plus populaire s’appelle MT4 et possède même une bibliothèque avec des stratégies existantes et un ranking associé à celles-ci. Un autre outil qui devient de plus en plus populaire est ProOrder, partie intégrante de ProRealTime, un outil d’analyse graphique. 

Le Buy and Hold Trader

Enfin, il existe les Buy and Hold Traders. Il s’agit de l’image classique que l’on se fait de l’investisseur en Bourse: un système bien plus long-termiste qui consiste à analyser une action en amont, trouver un objectif de cours, entrer et rester dans la valeur jusqu’à ce que le cours soit atteint. Ce type de trader conserve ses positions durant de longues périodes et ne s’intéresse pas aux mouvements journaliers ou à l’analyse technique. Il cherche également à obtenir un rendement élevé pour ses investissements (sous forme de dividende ou d’intérêts).

En revanche, cette stratégie doit fonctionner sans levier, avant d’atteindre l’objectif de cours, car les variations peuvent être importantes. Ainsi, il faut faire attention aux droits de garde et aux autres frais qui peuvent être prélevés par les brokers. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."