Laurent Bakhtiari

MARKET ANALYST

Laurent Bakhtiari est diplômé d’un Master en Finance d’Audencia Nantes et d’un Master en mathématiques quantitatives d’Imperial College London. Fort d’une expérience de plus de 10 ans en salle des marchés au sein de diverses institutions financières telles que Merrill Lynch, BNP Paribas et Credit Suisse, Laurent livre régulièrement, à destination des médias et des clients, des analyses de marchés ainsi que des analyses macro et microéconomiques.

Que vaut Shake Shack?

Dans un contexte miné par les récents déboires de McDonald’s (résultats toujours plus décevants, CEO démissionnaire…), Shake Shack, petite chaîne de restauration offrant des hamburgers et des milk shakes, s’est introduite en Bourse, le 30 janvier dernier.

Initialement prévus entre 14 et 16 USD, la société a émis ses titres à 21 USD. L’engouement reste très fort car le titre traite actuellement aux alentours des 42 USD. De plus, il dresse une tendance qui se dessine depuis longtemps déjà. En effet, comme abordé dans un article précédent sur McDonald’s, les consommateurs se dirigent de plus en plus vers des produits frais et des hamburgers « sains ». Mais ce qui est vraiment frappant chez Shake Shack, c’est le prix que l’action a atteint. En effet, il semble plutôt surélevé.

Afin d’estimer son prix réel, il y a plusieurs facteurs à prendre en compte. Tout d’abord, Shake Shack est actuellement valorisée à 1.5 milliards de dollars, alors que la société ne compte que 63 restaurants. A titre de comparaison, Wendy’s, une très grande chaîne américaine, possède une capitalisation de près de 4 milliards de dollars pour 6 650 restaurants. Même si ces chiffres ne sont que très peu utilisés par les analystes, cela met en perspective la très grande valorisation du groupe.

Bien évidemment, le prix d’une action reflète les bénéfices futurs, et le marché a bien des raisons de se réjouir. En effet, le groupe a augmenté son chiffre d’affaires de 44.56% en trois ans. C’est impressionnant. Les concurrents déjà « matures » ne peuvent rivaliser avec une telle croissance. De plus, rien qu’aux Etats-Unis, le groupe pense bientôt ouvrir 450 restaurants. Mondialement, il est déjà présent à Londres, Istanbul, Moscou, Dubaï… Et ce n’est que le début.

Nous devons donc comparer ce fabricant de hamburgers avec des concurrents comparables. Et, justement, quelques concurrents ont déjà fait des introductions en Bourse remarquées. Chipotle est le premier des concurrents : il a 1 600 restaurants dans le monde et la capitalisation boursière du groupe est de plus de 22 milliards de dollars. Mais ce groupe ne peut être véritablement pris en compte car il a longtemps été la propriété de McDonald’s, qui l’a revendue en 2006. Ainsi il a profité des fonds et de l’expertise du géant américain avant d’être listé indépendamment.

En revanche, Habit Burger, entré en Bourse en novembre dernier, est un exemple parlant car il possède une structure et une stratégie très proche de celle de Shake Shack. En effet, le groupe possède une centaine de restaurants (mais situés uniquement aux Etats-Unis) et une capitalisation boursière de 774.75 millions de dollars. Le groupe a bondi lors de sa première journée de cotation, puis a baissé et s’est légèrement stabilisé aux alentours des 30 USD. L'action Shake Shack suit ce même schéma.

Mais au-delà de la taille et de la cotation, la véritable ressemblance entre ces deux groupes se situe dans leur conception du hamburger. Les deux chaînes misent sur des produits de qualité qui permettent d’offrir un produit basé principalement sur le goût. Habit Burger s’est même permis de déclarer sur son site: « Le burger est une icône américaine. On ne frit pas une icône américaine. On le met sur un piédestal […] Parce que nous respectons nos clients. Et nous respectons le burger », philosophie tranchant radicalement avec les rivaux historiques du secteur.

Le développement de la société, la tendance du marché, la rentabilité, la localisation de ses restaurants et son P/E ratio permettent de surévaluer légèrement cette action par rapport à Habit Burger. C’est pourquoi un prix de 35 USD semble, à long-terme, un prix raisonnable pour l’action, qui cote actuellement à 42 USD...

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."