DIRECTEUR DIGITAL CHEZ BURSON-MARSTELLER

Directeur digital de l’agence de communication Burson-Marsteller pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, Matthias Lüfkens dirigeait auparavant le département digital du Forum économique mondial (WEF) où il était responsable de la stratégie digitale, de la présence en ligne et des réseaux sociaux. Sous sa direction, le WEF est devenu l’organisation internationale la plus connectée. Matthias intervient régulièrement dans le cadre de grandes conférences sur la technologie telles que LeWeb à Paris, Lift à Genève, the Next Conference à Berlin ou encore SIME à Stockholm. Il possède également une longue expérience dans le domaine du journalisme de radio, de télévision et de presse. Il a entre autres travaillé pour le journal le Daily Telegraph, Libération, l’Agence France Presse, Radio France Internationale, RTL Radio, France Inter, Radio Canada et RTBF. En 1991, il a fondé le guide touristique "In Your Pocket", désormais présent dans 75 villes de 23 pays.

Quand le Conseiller fédéral se met sur Twitter

L'annonce a été saluée comme historique: la Suisse a enfin un deuxième Conseiller fédéral sur Twitter. Le 13 janvier à 13:45, @Martin_Dahinden, l’ambassadeur Suisse aux Etats-Unis exprime sa joie d’accueillir le vice-président suisse @_BR_JSA pour des entretiens à Washington. Le porte-parole du gouvernement confirmera à 20 heures que Johann Schneider-Ammann a bien ouvert son compte personnel sur le réseau social. Et une demi-heure plus tard, le twittos numéro #2.965.582.641, envoyait son premier tweet avec une photo après une réunion à la Maison Blanche qui, soit dit en passant, célèbre bientôt ses six ans sur Twitter. Autant dire que la Suisse a quelques années de retard.

Son arrivée sur le réseau social semble avoir été organisée à la hâte. Quelques points essentiels à revoir :

1.   Votre nom Twitter est à coucher dehors !
Le @_BR_JSA est parmi les pires noms Twitter que je n’ai jamais vus ! Deux acronymes et deux tirets-bas. En allemand cela donne: „Unterstrich-Bé-Err-Unterstrich-Yotte-Ess-Ahhhhh“... ce n’est pas très joli. Si vous tenez tant à ces acronymes, essayez de récupérer @BRJSA ou @BR_JSA, deux comptes Twitter inactifs et probablement disponibles.

En plus, cher Conseiller fédéral, votre nom de famille @SchneiderAmmann est encore disponible sur Twitter et peut être enregistré par n’importe qui !

2.   Il vous manque une photo de couverture
Sans photo de couverture, votre profil est inachevé et n’inspire pas confiance. N’y avait-il pas de photos dans les archives du département fédéral ? Pendant que vous y êtes, cherchez aussi une illustration pour le fond d’écran qui apparaît quand on clique sur un tweet individuel.

3.   Choisissez une seule langue
Pour le moment vous avez tweeté quatre fois ; quatre fois le même message en quatre langues différentes. Chapeau ! On apprend donc que vous avez eu des « entretiens à la Maison Blanche avec des ministres américains ». Il fallait lire les versions anglaise et italienne pour apprendre que ces entretiens étaient « intéressants ». Par pitié, pensez à vos lecteurs ! Peu d’entre nous connaissent quatre langues. Choisissez-en une seule !

Si vous voulez vraiment tweeter dans les langues nationales, je vous conseille d’ouvrir quatre comptes différents, comme le font les Canadiens où le @PMHarper tweete en français comme @PremierMinistre.

4.   Ne tweetez pas votre agenda
Quoique vous fassiez, ne tweetez pas votre agenda, mais donnez aux lecteurs le résultat des entretiens. Un tweet est comme un titre de journal, court, précis et informatif. Bien écrit, il va inciter les abonnés à lire davantage et à cliquer sur le lien. Le lien que vous avez partagé nous emmène à un simple communiqué de presse. Si les tweets restent officiels et impersonnels, pourquoi ne pas ouvrir un compte pour le Département?

5.   Suivez vos pairs
Twitter est un moyen idéal pour nouer des contacts avec vos pairs et pour le moment vous en suivez seulement deux. Jetez donc un coup d’œil sur ces listes des autres ministres de l’économie de l’agriculure et de l’éducation. Vous pouvez suivre les listes ou chacun de vos collègues pour établir un contact direct sur Twitter. 

Certains twittos nous disent de ne pas vous ridiculiser au risque de vous voir partir comme Ueli Maurer. Ces quelques conseils sont censés vous aider à vous retrouver dans ce merveilleux monde des réseaux sociaux car il faut un certain temps de rodage. N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez avoir d’autres astuces pour bien gérer votre image et celle de la Suisse sur ce réseau mondial.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."