Aline Isoz

CONSULTANTE EN TRANSFORMATION DIGITALE

Aline Isoz officie en tant qu’experte en transformation numérique auprès des entreprises et institutions romandes et est notamment membre du comité du Cercle suisse des administratrices, experte Vigiswiss (association suisse des data centers) et de conseils consultatifs. Depuis la création de son entreprise Blackswan en 2010, elle intervient régulièrement dans le cadre de conférences ou d’ateliers thématiques auprès de décideurs, d’administrateurs de société et commente également les enjeux liés au numérique dans les médias en tant que consultante, et en tant que chroniqueuse pour le magazine Bilan et le quotidien Le Temps. En 2015, elle a lancé alineisoz.ch, une initiative de coaching et d’accompagnement digital pour les PME romandes.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Aline Isoz a mis sur pied une délégation suisse de femmes actives dans le numérique invitée à la Journée de la femme digitale à Paris

Quæ sunt cæsaris, cæsari.*

Brrrrasiou !!! Samba !!! Maracana (et non pas Macarena, si jamais : le premier est un stade de foot, le deuxième un stade de ridicule), Foutchebol, tutti quanti : bref, ça y est, après 4 ans d’attente, la fête du foot a repris le chemin de nos écrans. Et celui de nos cœurs, ne nous mentons pas…

Comme tous les 4 ans, dès le premier match et, grâce aux « nouvelles » technologies, nous avons eu droit aux polémiques sur l’arbitrage, la vidéo, Platini, la FIFA, le choix du pays organisateur, la misère du pays hôte, la bière, les sponsors, les plateaux télé et leurs consultants plus ou moins pertinents, plus ou moins chauvins, les hostiles et leur cortège de complaintes envers le ballon rond et ses supporters, les statistiques sur l’engouement footballistique croissant des femmes, les « buts de l’année », les filles de joie à proximité des hôtels des joueurs, la routine, en somme.

Comme tous les 4 ans, dès le premier match, chaque supporter « moyen » s’est révélé sélectionneur dans l’âme, entraîneur potentiel, et désormais, grâce à Twitter et consorts, commentateur de génie, partageant ses bons mots, ses coups de gueule, ses scoops, son enthousiasme, sa composition d’équipe, ses bulletins de santé sur l’un ou l’autre des joueurs, ses pronostics, ses colères, ou, pour les plus malins, des infos vraiment inédites, des photos volées, remplaçant par le son monocorde des posts s’échouant sur les murs de nos profils virtuels celui des vuvuzelas devenus des reliques d’un autre temps…

Depuis quelques années et comme tous les 4 ans, dès le premier match, nous avons bardé nos Smartphones d’applications en tous genres, allant de l’officielle développée par la FIFA, à celle permettant une coupe du monde d’un autre genre, basée sur le nombre de tweets postés, celle qui vous permet de vous défouler en live, sans parler des innombrables pages consacrées aux WAGs, à la géolocalisation des fans des joueurs, aux publicités spécialement créées et overpartagées sur tous les réseaux sociaux, laissant libre cours à l’imagination des pour comme des anti pour meubler les temps, les jours ou les matchs morts inévitables…

Mais le paradoxe de cette Coupe du Monde 2014, c’est qu’au milieu de la débauche de caméras nous offrant des vues sous toutes les coutures des actions comme des hommes, des milliards de dollars encaissés par la FIFA, de ceux investis par le Brésil, des statistiques effarantes sur l’impact des réseaux sociaux sur la Coupe du Monde (à moins que ce ne soit l’inverse), des couacs liés à l’avènement de la vidéo spécifiquement dédiée à valider ou non un but, on a vu apparaître un accessoire d’une simplicité déconcertante, d’une efficacité redoutable: un spray permettant de tracer une ligne blanche à exactement 9m15 de distance entre un tireur de coup-franc et le mur des joueurs…. Comme quoi, l’innovation n’est pas toujours où on l’attend et ne nécessite pas forcément de grands moyens.  

Bon sens : 1, technologie :0.

 

*À César ce qui est à César.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."