Vers une baisse des prix sur le segment secondaire

Les investissements secondaires du private equity ont gagné en sophistication depuis la dernière crise. Nombre d’entre eux peuvent être particulièrement attrayants en période de bouleversements. Par Hans van Swaay, partenaire de Lyrique Private Equity

Crédits: Illustration: Percival

Les effets économiques de la pandémie de Covid-19 se feront véritablement sentir lorsque le robinet des aides gouvernementales et monétaires sera fermé, car les liquidités commenceront à se tarir. C’est à ce moment du cycle que les investissements secondaires de private equity prennent tout leur sens. Ce segment, qui met en relation les acheteurs et les vendeurs de fonds de private equity, a connu après la crise de 2008 une croissance rapide de 20% par an entre 2013 et 2019, pour atteindre 88 milliards de dollars en 2019, selon la banque d’investissement Greenhill.

De bonnes opportunités s’offrent d’autant plus aux investisseurs avertis que le marché des investissements secondaires a gagné en sophistication depuis la dernière crise. De nouveaux types de transactions ont émergé, dont les opérations «GP-led» qui ont connu une croissance significative. Dans celles-ci, un gérant de fonds initie la vente d’une ou de plusieurs entreprises d’un portefeuille mature en les faisant entrer dans un nouveau fonds, offrant ainsi aux commanditaires existants et nouveaux la possibilité de bénéficier d’un potentiel de création de valeur supplémentaire. Nous nous attendons à ce que ce type de stratégies spécialisées surperforment, car elles sont plus complexes, reposent sur de fortes capacités de sourcing et tendent à être moins concurrentielles.

Les petits fonds surperforment

Durant l’année 2020, le volume sur le marché des secondaires a été plus faible que l’année précédente, mais les dix-huit prochains mois devraient offrir des opportunités intéressantes, car une dislocation des prix commence à apparaître, offrant aux acheteurs la possibilité d’acquérir des actifs et des portefeuilles à un prix inférieur à la valeur nette d’inventaire (VNI). Les prix ont déjà baissé, passant d’une moyenne de près de 95% de la VNI pour les buy-out et d’un peu plus de 75% pour les fonds de venture capital à la fin de 2019, à 85 et 70%, respectivement, au premier semestre 2020. Nous prévoyons une nouvelle baisse des prix. Des opportunités viendront très probablement aussi de vendeurs en difficulté et de gérants souhaitant fournir de la liquidité à leurs investisseurs alors que leur fonds arrive en fin de vie avec des actifs invendus.

Et si, au niveau mondial, les fonds secondaires se sont bien comportés en tant que sous-catégorie d’actifs, la taille importe vraiment. Les petits fonds (dont le capital est inférieur ou égal à 500 millions de dollars) surperforment les autres segments du marché, avec un taux de rentabilité interne (TRI) médian de 17,2%, contre 9,2% pour les fonds de taille moyenne (entre 500 millions et 1,5 milliard de dollars) et 14,1% pour les grands fonds (supérieurs à 1,5 milliard de dollars). Cela est également vrai pour les multiples médians, où les petits fonds atteignent un multiple de 1,58 x, les moyens 1,4 x et les grands 1,46 x. Cela reflète le fait que, sur le marché secondaire, le capital s’est concentré sur l’extrémité supérieure, ce qui crée un environnement très concurrentiel, avec seulement huit acheteurs représentant 50% du volume des transactions en 2020, selon les estimations de la société de conseil Evercore. En revanche, l’extrémité inférieure de ce marché dispose d’un univers plus vaste pour sélectionner les transactions et d’un capital moins important à déployer. Toutefois, l’expertise du marché, les connaissances et les réseaux restent essentiels.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."