Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

PUBLIC/La Fondation Beyeler se porte bien

La Fondation Beyeler de Bâle s'auto-congratule. Il faut dire qu'il y a de quoi. En 2014, le musée privé «le plus fréquenté de suisse» (et pan pour les Gianadda!) a vendu 349.531 billets, ce qui représente une légère augmentation par rapport à 2013 (334.508 entrées). Un sondage montre que les visiteurs viennent aujourd'hui d'ailleurs. La proportion des gens du Sud a baissé, tandis que celle des régions germanophones a cru «d'environ 30 pour-cent». La plus forte augmentation, non monnayable, reste cependant virtuelle. Le site a reçu 894.065 visites en 2014. 

Le motif de ces basculements est l'exposition Gerhard Richter, qui a connu «le plus gros succès jamais remporté en Suisse par un artiste vivant avec 170.846 personnes.» Courbet a obtenu lui un score de 115.443, Odilon Redon de 81.326. C'est bien, surtout pour Odilon, dont la récente rétrospective au Grand Palais de Paris (c'était en 2011) s'était soldée par un échec public sanglant.

Un Serra sur mesure 

La Fondation se félicite aussi de ses acquisitions réalisées en 2014. Il y a là cinq Richter, des Thomas Schütte, des Wolfgang Tillmans ainsi qu'une sculpture de Richard Serra. Cette dernière a été «conçue exprès» pour l'institution. 

Cette dernière conclut comme il se doit son communiqué en rappelant la prochaine ouverture, le 8 février, de sa grand messe «Paul Gauguin». Marlene Dumas et Kasimir Malévitch sont aussi attendus à Bâle (qui sera sans Kunstmuseum ouvert dès le 1er février) en 2015. Photo (site de la Fondation): Gerhard Richter face aux photographes lors de sa conférence de presse, à laquelle il a vite mis fin.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."