Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

PRIX/La robe présidentielle de Marilyn Monroe à 4,8 millions de dollars!

Crédits: DR

Un objet mythique n'a pas de prix. Ou plutôt si! La robe que portait Marilyn Monroe pour chanter, que dis-je pour susurrer en cadeau d'anniversaire «Happy Birthday Mr President» à John F. Kennedy vient de se vendre 4,8 millions de dollars. La vacation a eu lieu le 17 novembre à Los Angeles, chez Julien's Auctions. Le vêtement était estimé un peu moins de la moitié. Notez que le record n'est pas battu. La tenue (signée Trevilla) avec jupe plissée soleil que l'actrice arborait dans «Sept ans de réflexion» était, elle, partie à 5,5 millions de dollars en 2011. 

L'actuelle robe ne provient pas comme l'autre de Debbie Reynolds, l'actrice et collectionneuse qui avait gardé depuis les années 1950 toutes celles de ses consœurs. Elle provenait de l'héritage de Lee Strasberg, le très contesté mentor de l'actrice, qui avait fait de lui son héritier. Les 2500 pampilles ont été brodées une à une selon un dessin de Jean-Louis, le couturier qui avait auparavant créé à peu près la même tenue pour Marlène Dietrich. Marilyn avait payé la chose 12 000 dollars, une somme énorme pour l'époque. Elle ne l'a arborée que le pour la soirée du 29 mai 1962, à Madison Square Garden, où sa prestation avant duré exactement trente secondes. La star était comme toujours en retard. Le public (dont Jackie Kennedy restait absente) avait bien failli s'en passer.

Des souliers à 34 000 dollars 

La robe a été proposée aux enchères une première fois en 1999. Elle avait alors rapporté 1,3 million de dollars. La vente Monroe du 17 novembre comprenait d'autres tenues de films, dont celle de «Certains l'aiment chaud». Elle sont extrêmement bien parties. Pour vous donner une idée, une paire de chaussures Ferragamo de l'actrice a plafonné à 34 000 dollars. Le pied pour les vendeurs! 

Photo (DR): La prestation du 29 mai 1962.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."