RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT À BILAN

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef adjoint à Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également responsable du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches.

Prendre sa retraite à 67 ans, oui mais…

Les conseillers nationaux membres de la commission de la sécurité sociale et de la santé publique ont ressorti la nécessité de devoir repousser le départ à la retraite à 67 ans afin d’équilibrer les comptes de l’AVS.

Si la santé du travailleur le permet, pourquoi pas? Sauf qu’on semble oublier la réalité du terrain. Actuellement, sur l’arc lémanique, de nombreuses entreprises contraignent les salariés arrivant à l’âge de 58 ans à prendre une retraite anticipée. Il ne s’agit certes généralement que de certains secteurs qui doivent faire face à un effondrement de leur profitabilité et qui tentent de sauver le navire en limitant, autant que faire se peut, les licenciements. Il n’empêche… 

La Conférence nationale sur le thème des travailleurs âgés, qui s’est tenue à deux reprises, a certes tiré un premier bilan positif: de 2010 à 2015, le pourcentage des personnes âgées de 55 à 64 ans encore actives a augmenté de 5,3% pour atteindre un total de 75,8%. On aimerait connaître les différences de pourcentage selon les régions.

Quant aux mesures prises, le communiqué officiel cite l’accès prioritaire aux postes mis au concours au sein de l’Administration fédérale ou encore la nette diminution des offres d’emploi comportant des limites d’âge… Autant dire qu’il reste encore beaucoup à faire. Par exemple, en encourageant fiscalement les entreprises à financer une rente-pont AVS.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."