Nivez C Photoa

JOURNALISTE

Journaliste en France depuis 1990, d’abord comme reporter et journaliste dans le secteur de la musique, puis dans les nouvelles technologies, internet et l’entrepreneuriat. Après 20 ans en France, j’ai migré en Suisse et à Genève ou je vis et travaille désormais sur ma nouvelle passion: l’alimentation et la santé.

J’ai fait l’essentiel de mon parcours dans l’audiovisuel français (France Inter, France Info, Europe1, ou encore Canal+). Désormais journaliste freelance en Suisse, j’ai signé une série d’articles pour le quotidien suisse-romand Le Temps et travaille désormais pour BILAN où je tiens la rubrique mensuelle « Santé & Nutrition ».

Vous pouvez aussi me retrouver sur mes blogs : www.suisse-entrepreneurs.com, galerie de portraits des entrepreneurs que je côtoie en Suisse, et sur LE BONJUS mon nouveau blog consacré aux jus et à l’alimentation.

Pourquoi nous devons boire plus en hiver!

La chute des températures en hiver en entraine souvent une autre, moins sensible : la baisse de notre hydratation. « Le froid enlève la sensation de soif » explique Célia Karleskind, diététicienne à la clinique Efficium de Genève. « L’hiver, on oublie de boire » (de l’eau) ajoute cette ancienne championne de ski, qui avertit les amateurs d’altitude : « en montagne, la perte hydrique est plus importante du fait de la transpiration et de la surventilation (c’est à dire la respiration) liée à l’altitude. Il faut donc penser à boire plus ! »

Boire plus de…. d’eau bien sûr ! Car si l’hiver on s’hydrate moins, on augmente aussi la déshydratation en buvant souvent plus d’alcool. Oui, l’alcool réchauffe, et encore oui : ce sont les fêtes…

Mais pour mieux gérer notre consommation de liquides, avec ou sans alcool, rappelons-nous simplement quelques principes de base :

1. L’alcool est plus soluble dans l’eau que dans les graisses…Autrement dit, à consommation d’alcool égale et à poids égal, le taux d’alcoolémie sera plus bas chez quelqu’un qui a bu plus d’eau.

2. La Société Suisse de Nutrition recommande de boire 30 ml d’eau par kilo de poids. Si vous pesez 75 kilos, il vous faudra boire 2,2 litres d’eau par jour. Les recommandations des nutritionnistes sont plus basses : 1,5 litre d’eau par jour pour un adulte sain et sédentaire suffit. Attention : l’eau contenue dans les fruits et légumes, ou encore l’eau du thé ou du café n’entrent pas dans ce calcul.

3. L’alcool déshydrate. La bouche se dessèche quand on a trop bu car l’alcool perturbe l’activité d’une hormone dont la fonction est de réguler les reins. Au delà de 2 verres de vin par jour (seuil de la modération chez l’homme et 1 verre par jour chez la femme), au-delà, les reins éliminent trop d’eau par les urines, l’équilibre hydrique est rompu et le corps se déshydrate. La solution ? Boire avec modération bien sûr, mais surtout boire autant d’eau (si possible minéralisée) que d’alcool. Pour chaque verre d’alcool bu, ajoutez son équivalent en eau.

Sur ce, levons nos verres à tous les Bons Jus de la terre ! Santé !

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."