<p>Executive chairman de Teads</p>

Executive chairman de Teads, Pierre Chappaz, 56 ans, préside depuis Genève, la plateforme de vidéo publicitaire mondiale. Créée en 2011, Teads (contraction de Technology et Advertising) est maintenant présent dans 18 pays et fournit sa technologie aux plus grands medias du monde dont Bilan.

Français, Pierre Chappaz est établi dans la région genevoise depuis 2000. Il a fondé le comparateur de prix sur Internet Kelkoo puis l’a revendu à Yahoo! en 2004. Après quelques mois à la présidence de Yahoo! Europe, il reprend l’initiative en fondant plusieurs startups (Wikio, Netvibes, Ebuzzing, Photobox...). Pierre est un blogueur très actif: visitez son blog personnel http://pierrechappaz.overblog.com/ et son blog politique libertarien.overblog.com.

Pourquoi cette haine envers Margaret Thatcher?

Le Vice-président du PS suisse trinque à la mort de Margaret Thatcher.

David Roth est jeune, il n'a pas connu cette période, il est probable qu'il ignore ce qu'ont été les réalisations de Thatcher, qui a sorti son pays d'une situation catastrophique. A l'arrivée de la Dame de fer, la Grande-Bretagne était au bout du rouleau: économie plombée par les taxes et un secteur public hypertrophié, chômage et inflation au plus haut niveau.

Margaret Thatcher a remis le pays au travail, avec un courage politique remarquable, sans équivalent dans la plupart des pays développés qui étouffent aujourd'hui sous le poids de leur Etats obèses.

Je conseille à David Roth de regarder le film que Phyllida Lloyd lui a consacré. Ce film, qui n'est pas un panégyrique, lui permettra peut-être d'apprécier la femme, l'outsider, la rebelle.

 

"Privatisation shrinks the power of the state and free enterprise enlarges the power of the people." Margaret Thatcher

 

Parmi les réalisations de la Dame de fer, citons:

- la réduction du taux d'impôt sur le revenu délirant qui atteignait 83% à son arrivée,

- la fin du closed shop, système de contrôle des embauches par les syndicats,

- la diminution des effectifs de l'administration,

- le contrôle de la masse monétaire, qui ramena en 3 ans l'inflation de 10% en 1979 à 3% en 1983,

- la privatisation de sociétés étatiques moribondes,

- le rapprochement de l'enseignement et de l'entreprise,

- la promotion d'une culture de responsabilité individuelle.

Le Vice-Président du PS lui en veut sans doute parce qu'elle a fait la révolution.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."