Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

POLÉMIQUE/La "Joconde" doit-elle voyager? Non, sauf pour la ministre

Crédits: AP

Pour certains médias, c'est un des événements majeurs de ce printemps. Il reste pourtant (heureusement) virtuel pour l'instant. Toute la presse parle du possible déplacement de «La Joconde», que ce soit pour une destination précise ou alors pour une des ces tournées comme en accomplisait jadis le Cirque Pinder. L'idée n'est cette fois pas présidentielle, comme pour le voyage diplomatique de la broderie (dite improprement «tapisserie») de Bayeux, imprudemment promise aux Anglais par Emmanuel Macron. Il s'agit d'un concept lancé en l'air par sa ministre de la Culture Françoise Nyssen, qui n'en rate décidément pas une. La dame avoue volontiers aimer «les idées un peu disruptives». Là elle peut se vanter d'avoir mis le bâton en plein milieu de la fourmilière. 

Par ailleurs flou, le projet a été agité plusieurs fois en public par la ministre dans une de ces conférences de presse au cours desquelles elle bafouille à qui mieux mieux, histoire sans doute de maintenir l'attention. Il y aurait des «désirs de Joconde», notamment chez les supporters de Lens, où se trouve comme chacun sait le second Louvre. Goal! On croirait un 1er avril, vu la date. Mais l'opération se situerait en fait dans une volonté d'aller avec des chefs-d’œuvre vers les zones culturellement déshéritées. Elles aussi ont droit à un peu de beauté. Apportons-la lui. Dans son journal en ligne «La tribune de l'art», Didier Rykner parle à ce propos d'«un paternalisme d'un autre âge.» L'historien de l'art n'a pas tort, même s'il a fait de Françoise Nyssen sa bête noire. Disons qu'il y aurait autre chose de plus utile à inveter pour animer ce qu'on appelle aujourd'hui avec angoisse «la France qui meurt».

Une nomination difficile 

Françoise Nyssen n'a pas voulu en dire davantage lors d'une de ces parlotes. Elle s'est même étonnée qu'un journaliste lui pose la question, alors que le thème du jour s'intitulait «Joconde etc...». La chose tombe pourtant si mal à propos que c'est à croire qu'elle l'a fait exprès pour semer la discorde. L'affaire intervient alors que l'ensemble du monde scientifique s'oppose d'emblée à de telles pérégrinations pour des raisons d'évidente fragilité (1). Lors de l'exposition Vinci organisée par le Louvre en 2019, Mona Lisa ne quittera pas sa cage de verre du premier étage! Nous en arrivons aussi (et surtout) à l'instant, plusieurs fois repoussé, où il faudra prendre une décision pour la tête du musée. Jean-Luc Martinez se verra-t-il reconduit dans ses fonctions, alors qu'il a presque fait l'unanimité contre lui dans une maison qui va à vau-l'eau? Ou un nouveau nom sera-t-il avalisé pour le Louvre par le président et une ministre dont beaucoup souhaiteraient par ailleurs aussi le départ? 

Tout avait pourtant bien commencé pour Françoise Nyssen. La femme d'édition partait avec un préjugé favorable, ce qui n'était le cas ni d'Aurélie Fillipetti, ni de Fleur Pellerin, ni d'Audrey Azoulay, qui l'ont précédée. Elle a depuis accumulé les gaffes, souvent par méconnaissance des dossiers. La Culture constitue pourtant un ministère fragile. Mais c'est comme ça. Les intellectuels disent souvent davantage de bêtises que les autres gens... Eux n'ont pas peur du ridicule.

Coût: 50 millions 

En attendant, «Le Parisien» a demandé aux spécialistes de chiffrer le coup d'un voyage. Il se révèle terrifiant: 30 millions d'euros. Comment le quotidien en arrive-t-il à une telle somme? Très simple. Il faut compter deux millions d'assurances, deux ou trois pour la vitrine, cinq pour l'emballage et le transport, ce qui fait cher le kilomètre. Ce n'est vraiment pas le tarif Uber. Et le reste, me direz-vous? Eh bien ce serait du manque à gagner pour le Louvre. Selon une récente enquête, c'est le tableau que vient voir en priorité le 90 pour-cent des visiteurs, aux trois quarts étrangers. «Bousculez pas la Joconde», chantait à juste titre il y a un soixantaine d'années la blonde Patachou, sur des paroles de la non moins blonde Mick Micheyl...

(1) La Joconde avait fait une tournée américaine en 1962-1963. Elle était allée à Moscou et au Japon en 1974. Voyages diplomatiques... La fragilité vient d'une fente dans le mince panneau de bois sur lequel Vinci a peint.

Photo (AP): Les touristes devant Mona Lisa.

Ce texte remplace celui annoncé sur "Ligne de mire" au Mudac, qui se voit ainsi repoussé d'un jour.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."