Emilyturrettini

CHRONIQUE INTERNET

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Pensez à votre succession numérique

Penser à sa succession est souvent délicat pour soi comme pour ses proches. Mais au même titre que ses biens matériaux, il faut penser à mettre de l’ordre dans ses affaires numériques.

Comptes e-mails, Facebook, LinkedIn, Instagram, Flickr, Pinterest, Dropbox, Twitter, What’s App, Amazon, Paypal, Tumblr… font tous parti de notre patrimoine digitale dont les noms d’usagers, mots de passe ou pseudos utilisés sont souvent connus de nous seuls.

Pensez à laisser les codes d’accès sur une clé USB ou de les imprimer sur une feuille de papier afin de permettre l’accès à votre famille.

Avec près de 2.9 milliards de personnes connectées sur Internet dans le monde, il est probable que dans cinquante ans, il y aura plus de morts sur internet que de vivants, selon Thierry Roget dans le Monde.

La société de sécurité Entrustet estime que parmi les 1.35 milliards d’abonnés Facebook, 3 millions d'entre eux mourront chaque année, ou 60’000 personnes par semaine.

Conscient de l’ampleur du problème, Facebook a pris garde d’élaborer des procédures abouties.

Lorsqu’un utilisateur du réseau social décède, les membres de la famille proche avérés peuvent demander la suppression de son compte Facebook ou le transformer en un compte commémoratif. Dans ce cas, ses amis pourront toujours visualiser son profil et laisser des messages en souvenir.  

Google, de son côté, propose un gestionnaire de compte inactif. Il permet de demander la suppression d'un compte qui a été inactif pendant un certain laps de temps, entre trois mois et un an. Les messages Gmail, vidéos YouTube, Photos Picassa, postes Google +, fichiers Google Drive... sont alors effacés.

Dropbox n’a pas de procédure spécifique en cas de décès, mais supprime un compte automatiquement s’il demeure inactif pendant 90 jours.

Une page Wikipédia intitulée Death and The Internet répertorie les procédures mises en place par les géants du Web. Une très bonne adresse avec les liens directs vers les pages concernées.

Il existe également des sites pour aider les usagers à s’organiser comme Legacy Locker ou Data Inheritance. Ils proposent de sauvegarder vos coordonnées d'accès et de les partager avec une personne désignée.

D’autres sites vont plus loin, comme after-me ou edeneo, en proposant l'envoi de messages vidéo post-mortem à ses proches.

S’il n’y avait qu’une seule chose à faire, ce serait communiquer l’accès à ses comptes e-mail. Car depuis son courriel, on peut généralement récupérer les mots de passe des services sur le Web.

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."