Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

PEINTURE/Le Musée Soulages triomphe à Rodez

Les gens disent n'importe quoi. On peut être prophète en son pays. Pierre Soulages le prouve à Rodez, sa cité natale. Six jours après son 95e anniversaire, le 24 décembre, l'institution a accueilli son 200.000e visiteur depuis son ouverture le 30 mai. Rappelons que le fantomatique président de la République s'était alors déplacé dans l'Aveyron, alors qu'il n'a pas jugé utile de le faire le 19 décembre pour l'inauguration du Musée des Confluences à Lyon. Il faut dire qu'à Lyon, plus personne ne croyait à la chose, à force d'atermoiements... 

Honte à moi! Je n'ai toujours pas vu le Musée Soulages. Rodez se trouve à l'autre bout du monde. Cela prouve d'autant mieux le succès de l'entreprise, qui semblait douteux au départ. Comment faire venir 100.000 personnes par an (chiffre d'ambitions affiché au départ) au fin fond de la France? Le Grand-Rodez avait pris un risque. Prévu dès 2005, entrepris en 2010 et pourvu grâce à plusieurs donations de l'artiste (et c'est cher, de nos jours, un Soulages!) de 500 œuvres jusqu'en 2012, le bâtiment a coûté 25 millions d'euros. Il en faudra 1,2 par an pour faire tourner la boutique.

Architecture ambitieuse 

Il y a aussi eu de l'ambition dans le choix des architectes. Vue naguère à la Cité de l'architecture et du patrimoine du Palais de Chaillot, la maquette des Catalans de RCR Arquitectes se révélait en phase avec la peinture austère et brute de Soulages, Une peinture qui invite en fait à la méditation, à condition d'aimer le noir (et a fortiori l'"outrenoir"), bien entendu. 

Il faut dire que depuis le succès (502.000 billets vendus) de la rétrospective Soulages du Centre Pompidou en 2009, l'homme fait figure de "plus grand peintre français vivant", titre longtemps porté par Balthus. En dépit du net regain européen de la peinture depuis les années 1990, après une "mort" annoncée, on ne voit pas très bien qui reprendra ensuite le flambeau...

Pratique 

Musée Soulages, avenue Victor-Hugo, Jardin du Foirail, Rodez. Tél. 00335 65 73 82 60, site wwww.musee-soulges.grand-rodez.com Ouvert à cette saison du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h, les samedis et dimanches de 11h à 18h. Exposition "De Picasso à jasper Johns, L'atelier d'Aldo Cromelynck" jusqu'au 8 mars. Photo (AFP): Le nouveau musée, dessiné par les Catalans de RCR Arquitectes.

Premier texte intercalaire de 2015!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."