Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

PEINTURE/Le Kunstmuseum de Bâle se déploie à Madrid

Le Kunstmuseum de Bâle, on le sait, a fermé provisoirement ses portes début février 2015. Il s'agit d'y effectuer les travaux de raccordement avec le nouveau bâtiment, situé de l'autre côté de la rue. L'ensemble ouvrira en avril 2016. 

En attendant, les collections sont libres. Une partie est présentée à Bâle même, au Museum für Gegenwartskunst, au Schaulager ou à l'Historisches Museum. Reste qu'il s'agit d'un ensemble considérable. Comme le dirait à Genève Jean-Yves Marin, qui prête à tour de bras sans avoir encore fermé, «il devient du coup attractif pour les autres institutions». Le musée dirigé par Bernhard Mendes Bürgi s'est donc lancé cet été dans une opération madrilène se terminant le 14 septembre.

Le Prado et le Reina Sofia 

Ce ne sont pas moins de trois expositions qui figurent au menu. Le Prado, qui ne dépasse théoriquement pas la seconde moitié du XIXe siècle, présente dix Picasso des collections. Ils vont de 1906 à 1967, année où la Ville a reçu un don de l'artiste en remerciement d'un vote populaire. Ce dernier ratifiait l'achat de deux tableaux majeurs pour un prix qui semblerait aujourd'hui dérisoire. 

Le Reina Sofia présente, lui, un vaste ensemble intitulé «Fuego Blanco». Il regroupe des œuvres allant de la fin du XIXe siècle à nous jours. Le visiteur passe ainsi d'Arnold Böcklin ou Ferdinand Hodler (non représentés en Espagne) à Pierre Huyghe et Gerhard Richter en transitant par Edvard Munch, Wassili Kandinsky, Fernand Léger, Georges Braque et à nouveau Picasso. Prévue également jusqu'au 14 septembre, l'exposition se voit complétée par une seconde. «Colecctionismo y Modernidad» analyse les fondations Rudolf Staechlin et Charles im Obersteg (il y a encore du Picasso). Un léger couac inclut le Gauguin récemment vendu pour 300 millions par le fils Staechlin aux Qataris. Là aussi, les visiteurs ont jusqu'au 14 septembre pour admirer ça.

Succession assurée à Bâle 

Pourquoi se livrer à une telle expédition? Pour de multiples raisons. Tout d'abord, afin de ne pas mettre les œuvres en caisse. Elles sont ici découvertes par un nouveau public. Il s'agit aussi d'accroître la réputation de Bâle avant la réouverture. Enfin, à tout prêté il existe en principe un rendu. D'où le choix de deux institutions madrilènes et non d'une seule. Le Prado a davantage à offrir que le Reina Sofia. N'oublions pas que les collections rhénanes vont du Moyen Age à nos jours. 

Le Kunstmuseum rouvrira donc en avril prochain. Mendes Bürgi sera encore à sa tête, mais pour peu de temps. L'homme, qui dirige Bâle depuis 2001, part à la retraite. Une commission s'est mise dès 2013 en quête d'un ou d'une successeure(e). On sait depuis le 30 juin dernier qu'il s'agit de Josef Helfenstein. Un Lucernois. A Bâle, on ne regarde pas systématiquement à l'étranger, comme à Genève. Le lauréat dirigeait depuis 2004 la Fondation Menil à Houston, Texas. Un seul problème. Helfenstein est né en 1957. Il ne sera donc pas long feu au Kunstmuseum. Départ en 2019, si je sais bien compter...

Pratique 

Tout est très bien expliqué sur www.museodelprado.es et sur www.museoreinasofia.es

Photo (Succession Picasso/Pro Litteris): "Les demoiselles des bords de la Seine" de Picasso. Variation sur un thème de Gustave Courbet, exécutée en 1950. Le tableau est présenté au Prado.

Texte intercalaire.

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."