Levy Paul Edgar

JURISTE & ENTREPRENEUR

Avocat-stagiaire résolument entrepreneur, Paul-Edgar, passionné d’innovation et d’immobilier, partage dans son blog des témoignages d’entrepreneurs sur la face cachée de leurs aventures.

Guillaume Monges, le self made man qui simplifie le trading avec Arya

S’étant lancé dans les affaires à l’aide d’un prêt à la consommation contracté dès son premier emploi en Suisse en 2011 au taux de 11,9%, Guillaume Monges, 30 ans, est désormais à la tête d’un groupe valorisé à plusieurs dizaines de millions dont le nouveau produit phare se nomme Arya.


 Les « success stories » entrepreneuriales nous fascinent, nous font rêver jusqu’à nous sembler trop belles et inimitables. Sauf qu’elles ne sont que la partie émergée de l’Iceberg ; lorsqu’on s’intéresse de plus près aux parcours de ces entrepreneurs, on se rend compte que le chemin vers le succès est bel et bien à la portée de tous.

Arya un produit de Greenbull Group

Greenbull Group, sa rampe de lancement. Guillaume, franco-suisse de 30 ans, actuellement basé à Dubaï est le Président de Greenbull Group, ensemble de sociétés spécialisées dans la mise en place de produits et services disruptifs. Leur procédé ? Se servir des nouvelles technologies pour disrupter un marché. Actuellement actif dans l’univers du trading, du courtage d’assurance et de l’immobilier, son groupe ne s’octroie aucune limite. Pour lui, ce qui compte ce n’est pas le marché, mais bien plutôt l’opportunité de marché, son potentiel, ses risques sous-jacents et les compétences des personnes qui vont mettre en place ce projet. C’est en application de cette méthode qu’Arya est née il y a quelques mois.  

Arya, le trading au-delà des émotions. Nouvelle création de Greenbull Group, issue de 7 ans de R&D, Arya est un logiciel proposant une interface entre les tradeurs et le marché. Son but, simplifier l‘approche du trading et enlever le côté émotionnel, source importante de perte de gain pour un tradeur. Concrètement, Arya, permet à ses « pilotes » (nom donné aux utilisateurs du logiciel) de lui donner des instructions afin qu’elle exécute les manœuvres programmées à leur place. Parti du constat simple qu’en trading on a 50% de chance de gagner – soit on achète, soit on vend –  Arya a pour objectif de donner à ses utilisateurs les moyens d’économiser du temps devant leur écran et réduire l’impact de leurs émotions afin de favoriser le côté rationnel et logique de leur prise de décision. En bref, un(e) super assistant(e).

Démocratiser l’automatisation des opérations. Au départ, soit en 2013, Guillaume et ses associés, tous tradeurs amateurs à côté de leurs activités professionnelles, mettent au point un logiciel de trading pour leur usage personnel. Leur objectif ? obtenir des courbes de rentabilité plus stables malgré un temps à disposition limité. Après 5 ans d’utilisation privée, au sortir d’une conférence spécialisée vantant l’importance de la maîtrise de l’émotionnel dans le rendement des tradeurs, Greenbull décide de customiser son logiciel afin de le démocratiser à tous. La mission d’Arya c’est de permettre à tout tradeur, professionnel comme amateur, de « monter en ascenseur et descendre en escalier ». Plus simplement, Arya permet de limiter son risque en maximisant son rapport temps/argent.

L’ambition de créer la plus grande communauté de tradeurs gagnants. Après avoir déjà conquis plusieurs milliers de pilotes en France en 2018, Arya a pour ambition de s’étendre à toute l’Europe, notamment dans les places financières suisses telles Genève et Zurich puis en Amérique du Nord et en Asie. La licence Arya, aujourd’hui disponible sur le marché dès 997 € donne accès à l’interface, mais aussi à des packs de formations en trading, à la communauté de pilotes Arya  – #WeLoveArya –  et à la Traders League, compétition internationale de trading. Pour son fondateur, du débutant à l’expert, l’objectif est que chacun y trouve son compte.

Arya - Trading beyond emotions


Guillaume Monges, un entrepreneur qui n’a pas froid aux yeux

Échouer pour mieux rebondir. Après avoir étudié le commerce et la finance en France à la Skema Business School puis au Canada à Concordia University avec mention très bien, Guillaume retourne en 2011 en Suisse afin de démarrer sa vie professionnelle. Suite à des premiers mois prometteurs chez son premier employeur, Guillaume décide de se lancer dans les affaires en parallèle de son job. Afin de réaliser ses premiers investissements , il créé Greenbull avec des amis d’université. Son objectif ? S’associer afin d’atteindre les minimum d’investissements requis en private equity. C’est ainsi qu’il réalise son premier investissement misant 100% de son capital dans une société de biotechnologie prometteuse. Mais Guillaume ne s’arrête pas là et contracte un prêt à la consommation* au taux de 11,9% afin d’accroître sa mise de départ. « Tapi » d’entrée de jeu. Quelques mois plus tard, Guillaume encaissa sa première défaite par K.O. en perdant la totalité de son investissement soit toute son épargne. Il fallait se « recaver ».  

Qui ne tente rien n’a rien. Annihiler par cette première fâcheuse expérience, Guillaume alors âgé de 23 ans se laissa deux ans pour atteindre ses objectifs de gains. Fort d’un nouvel emploi au salaire plus attrayant, il contracte un nouveau prêt à consommation bien plus important que le premier et s’entoure d’associés chacun doté d’expertises apportant une vraie plus-value à l’équipe. Tous à parts égales, ils décident ensemble de répartir leurs risques en diversifiant leurs investissements et placent leurs fonds dans différents types de sociétés. Déterminé et sûr de sa force, il réinvestit systématiquement tout ce qu’il gagne dans sa société.

L’indépendance. Fort des compétences de son équipe, de sa stratégie de diversification, de son échec passé et de sa persévérance les résultats furent au rendez-vous. En 3 ans, ses rentrées d’argent privées ont dépassé son salaire si bien qu'en 2014, il a dû choisir entre son emploi ou ses activités annexes, sa réponse fut sans appel. Guillaume quitte le monde du corporate et devient alors 100% indépendant. Le début d’une nouvelle vie. Fort d’un emploi du temps allégé, il intensifie ses investissements, continue à trader sur les marchés et commence la commercialisation de produits qu’il couvait depuis quelques années. En 2017, avec ses associés suite à d’excellents résultats il fonde Greenbull Group** qui a d’ores et déjà créer une cinquantaine d’emplois. Parti en 2011 d’un premier KO en affaire, après avoir pris de grands risques en s’endettant avec plusieurs crédits à la consommation allant jusqu’à 11.9%, Guillaume est désormais le chef de meute d’un Groupe valorisé à plusieurs dizaines de millions***.

La confiance, les compétences et la diversité. Si Guillaume en est là où il est aujourd’hui c’est en partie car il a osé prendre des risques, mais surtout grâce à ses principes auxquels il n’a jamais dérogé. Guillaume s’est toujours associé à des personnes de confiance toutes complémentaires les unes aux autres car selon lui avec un cerveau collectif on est nécessairement plus fort et plus rapide qu’un individu seul. Conscient d’adopter par moment des stratégies risquées il s’est toujours efforcé d’avoir plusieurs sources de revenus afin de ne jamais trop pâtir d’une défaillance de l’une d’entre elles. Enfin il s’est toujours appuyé sur une vie privée stable et saine, son socle. 

La force de la meute. Pour lui, il est aussi important de bien gagner sa vie que d’écrire des histoires avec des amis. Non seulement, à plusieurs on est plus fort, mais surtout, on peut partager ce que l’on a construit ensemble. D’ailleurs, il a particulièrement acquis cette mentalité après son premier investissement dont les pertes l’on fait beaucoup réfléchir. Cet événement lui a appris à en faire beaucoup plus et lui permit par la suite de se poser les bonnes questions afin d’utiliser les bons leviers pour réussir à recréer de la croissance et en arriver là où il en est aujourd’hui. La prochaine pierre de l’édifice construit par son « crew » ? Le décollage d’Arya. 

Vers Greenbull Group


Les conseils de Guillaume :

  • Avoir une vision de votre vie à 5 - 10 ans vous permettra d'accomplir des choses extraordinaires 
  • Pensez grand, suivez votre propre chemin, ne laissez personne décider pour vous 
  • Construisez autour de votre jeu avec des personnes de confiance 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."