Levy Paul Edgar

JURISTE & ENTREPRENEUR

Avocat-stagiaire résolument entrepreneur, Paul-Edgar, passionné d’innovation et d’immobilier, partage dans son blog des témoignages d’entrepreneurs sur la face cachée de leurs aventures.

Alex Naray, l'avocat devenu entrepreneur avec Ecommerce Lawyer

Avocat de formation et entrepreneur, Alex Naray a fondé Ecommerce Lawyer, service accompagnant indépendants et PME suisses à développer leur force de vente en ligne.

Les « success stories » entrepreneuriales nous fascinent, nous font rêver jusqu’à nous sembler trop belles et inimitables. Sauf qu’elles ne sont que la partie émergée de l’Iceberg ; lorsqu’on s’intéresse de plus près aux parcours de ces entrepreneurs, on se rend compte que le chemin vers le succès est bel et bien à la portée de tous.


Alex Naray en est un bel exemple. Il y a deux ans, après avoir quitté son poste de collaborateur spécialisé en droit fiscal dans une Etude de la place réputée dans le domaine, cet entrepreneur de 35 ans a fondé Ecommerce Lawyer, service accompagnant entrepreneurs et PME suisses à développer leurs canaux de vente en ligne en Europe et aux Etats-Unis. Fort de sa formation d’avocat et de sa riche expérience d’entrepreneur e-commerce, Alex offre un service complet couvrant les démarches administratives, les problématiques juridiques et fiscales, mais aussi et surtout les aspects stratégiques et opérationnels.

visiter www.ecommercelawyer.com

Sa démarche

Un penchant pour le commerce et l‘informatique. Issue d’une famille de juristes, Alex a toujours été passionné par internet et l’informatique. Enfant, afin d’avoir l’argent de poche nécessaire pour s’acheter les derniers gadgets informatiques du moment, il n’hésitait pas à aller vendre ses vieux jouets au marché aux puces. Très autodidacte et curieux, il s’est initié seul à l’informatique apprenant notamment dès l’adolescence à mettre en place des sites internet.

Les études de droit. Après une tentative en système de communication à l’EPFL, Alex s’est lancé dans des études de droit à Genève. En 2008, alors parti en échange à l’Université de Sheffield (Angleterre) pour sa dernière année de master il a véritablement découvert l’univers de l’e-commerce. Ayant toujours été très fort pour se dénicher les produits informatiques dernier cri au tarif le plus bas, il commença à revendre ses trouvailles via des marketplaces à travers l’Europe à des prix plus élevés. Sans le savoir, il venait d’attraper le virus de l’entrepreneur.

Générer un revenu à côté de son job. De retour en Suisse, Alex se focalisa sur sa carrière juridique. Avocat breveté en 2012, il commença à travailler comme assistant de Droit fiscal pour le Prof. Xavier Oberson au Département de droit public de l’Université de Genève puis devenu collaborateur dans une Etude d’avocat spécialisée en droit fiscal de la place. Après un an et demi d’activité, malgré des journées de travail intense, Alex décida de faire des choses pour lui à côté et se relança dans ce qui le passionnait, l’e-commerce. Son objectif ? Se prouver qu’il pouvait générer un revenu de sa passion à côté de son job.

La métamorphose

La mise en route. Collaborateur à 100%, donc limité par le temps, Alex se devait d’être productif. Sa solution ? Utiliser les outils offerts par internet. Il commença donc à faire de la gestion locative de chambres et d’appartements meublés via Airbnb, puis de la location de voitures 100% électriques à des chauffeurs Uber et de l’achat/vente de produits en tout genre sur Amazon. En parallèle, il se rendait via la plateforme Meetup à un maximum d’événements startups et e-commerce afin de rencontrer des entrepreneurs aguerris et d’autres personnes motivées comme lui à passer d’employé à indépendant. Selon Alex, ces « meetups » d’apparence anodins furent une source d’énergie, un vivier d’informations utiles et surtout un boostant incroyable pour lui.

Son déclic. Au cours de ces itérations et à force que ses revenus parallèles augmentaient, Alex laissa progressivement de côté Airbnb et Uber pour se concentrer sur sa passion, la vente en ligne. Dans ce cadre, il découvrit le fonctionnement d’Amazon FBA (fulfilled by Amazon), soit un système mis en place par le géant américain qui permet à toute personne vendant via la plateforme d’envoyer ses produits au dépôt d’Amazon afin qu’il s’occupe du stockage de produits, de l’emballage et des envois aux clients. Le deal d’Alex était simple. Identifier des produits dont les gens ont besoin, trouver un moyen de s’en fournir à un prix attractif, mettre en avant ses produits mieux que les autres sur la plateforme, envoyer ses produits au dépôt d’Amazon puis attendre que les ventes se fassent.

L’indépendance. Sans employé, sans bureau, sans dépôt et sans site internet propre, Alex, avocat-fiscaliste à plein temps se mit à vendre des produits dans toute l’Europe et même aux États-Unis. Puisque ses frais logistiques pas produit était fixes (commission Amazon), ce n’est pas tant la marge qui comptait, mais bel et bien la quantité de produits vendus chaque jour. Un an plus tard, Alex fut récompensé de ses efforts. En effet, en 2016, il quitta son poste de collaborateurs afin de se mettre à son compte. Il était pleinement lancé.

 visiter www.ecommercelawyer.com

Ecommerce Lawyer

Combiner son expertise et sa passion. Une fois à son compte, fort de ses connaissances juridiques acquises en exerçant en tant qu’avocat-fiscaliste et de son expérience pratique de l’e-commerce, Alex lança Ecommerce Lawyer. Un service accompagnant entrepreneurs et PME Suisses dans la mise en place et le développement de leur canal de vente en ligne, que ce soit via des marketplaces comme Amazon ou leur propre plateforme.

Un service complet. Ecommerce Lawyer s’occupe de la création de structures juridiques, de l’analyse et l’optimisation de processus logistiques douaniers et TVA, soit tout le volet juridique, mais aussi de l’élaboration de leur stratégie de développement commercial afin de booster les ventes et du suivi opérationnel des activités afin de maximiser les processus et diminuer les coûts de fonctionnement. 

En bref, déterminé, travailleur et patient, Alex a su allier son expertise juridique avec sa passion pour l’informatique et l’e-commerce pour vivre d’une activité qui lui correspond à 100% et dans laquelle il excelle.

Les conseils d’Alex : 

  • Toujours laisser une place à ce qui nous passionne dans son emploi du temps
  • Fréquenter des personnes ayant déjà réussi dans le domaine qui nous passionne ou étant dans le même état d’esprit.
  • Utiliser les leviers existants autour de nous tels que : Amazon, Airbnb, Uber, Facebook ou encore Google.

Photo d'Alex Naray

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."